Le koala est plus à l'aise dans les arbres qu'au sol. © MrPreecha, fotolia

Planète

Koala

DéfinitionClassé sous :zoologie , marsupial , eucalyptus
 

Koala (Golfuss 1817) – Phascolarctos cinereus

  • Ordre : Diprotodontia
  • Sous-ordre : Vombatiformes
  • Famille : Phascolarctidae
  • Genre : Phascolarctos
  • Taille : 0,65 à 0,78 m
  • Poids : 8 à 11 kg
  • Longévité : 13 à 18 ans

Statut de conservation UICN : LC, Préoccupation mineure

Description du koala

Le koala est un marsupial ressemblant à un ours en peluche. De la taille d'un chat de bonne taille, il présente un pelage tirant du gris cendré au brunâtre sur l'ensemble de son corps trapu, avec une tache blanche sur le menton, la poitrine et sur la face interne des membres. La tête large et massive comparée au corps est parée de deux grandes oreilles rondes, bien marquées et frangées de poils blancs. Le nez glabre et bombé est proéminent. Les pattes longues sont munies de cinq doigts prolongés par des griffes. Les deux premiers doigts des mains antérieures et les trois premiers des postérieures sont opposables, afin de leur permettre de grimper aux arbres. L'intérieur est tapissé de coussinets. Le koala est totalement dépourvu de queue. La femelle possède une poche marsupiale qui abrite les mamelles.

Portrait de koala. © Thomas, Wikipédia, cc by 2.0

Habitat du koala

Le koala est inféodé au continent australien ainsi qu'à quelques îles limitrophes. Il était autrefois répandu sur l'ensemble de pays, mais il se cantonne aujourd'hui sur la côte orientale depuis le Queensland jusqu'en Nouvelle-Galles-du-Sud et dans l'État de Victoria. Quelques populations survivent dans l'outback (arrière-pays), mais dépendent principalement de la disponibilité des arbres dont ils se nourrissent : certaines variétés d'eucalyptus. Ceux-ci croissent généralement à proximité de cours d'eau.

Comportement du koala

Le koala est un animal placide, solitaire et principalement nocturne. Il abandonne sa bonhomie lorsqu'un intrus se risque sur son territoire, qu'il est alors capable de défendre violemment. Bien que la majorité des individus vivent isolés, ils sont en contact permanent grâce à des marquages olfactifs. Bien que les sons qu'émet le koala soient peu nombreux car l'animal est habituellement silencieux, ils s'étalent du mugissement aux grognements en passant par les cris rauques, le vagissement et l'aboiement. Il passe l'essentiel de son temps dans les arbres, dont il descend rarement, à chercher sa nourriture et à dormir. Sa vue n'est pas des plus performantes, mais il compense ce handicap par un odorat et une ouïe excellents. Il est plutôt maladroit au sol, mais il est souvent obligé de s'y aventurer pour gagner un arbre trop éloigné pour qu'il puisse y accéder par les frondaisons. Le koala a quelques prédateurs dont les principaux sont le dingo et quelques rapaces, mais également les chiens domestiques.

Koala qui sommeille. © Cburnett, Wikipédia, GNU 1.2

Reproduction du koala

La femelle n'a qu'une seule portée par an et ne met bas qu'un seul petit, rarement deux, au terme d'une gestation d'environ 35 jours. Le jeune mesure 1,5 à 1,8 cm de long à la naissance, et lorsque sa mère ne l'aide pas à se glisser dans le marsupium, il est contraint de s'y hisser lui-même. Il reste ensuite accroché à la mamelle entre six et sept mois avant de se risquer à l'extérieur. Entre la 22e et la 30e semaine, en plus du lait, le jeune reçoit un complément alimentaire sous forme de bouillie consistant en une matière molle de végétaux partiellement digérés, qui facilite le sevrage afin de faire acquérir au juvénile les bactéries nécessaires à la digestion des feuilles d'eucalyptus. Dès que le sevrage est effectif vers le 7e ou le 8e mois, le jeune grandit plus vite et acquiert une corpulence plus trapue. Lorsque sa mère se déplace, il se cramponne alors à son dos. Il devient indépendant vers le 12e mois, lorsque sa mère entre à nouveau en gestation, mais peut rester à proximité d'elle pendant 18 mois avant d'être « éloigné ». Il acquiert sa maturité sexuelle entre deux et trois ans, mais n'est réellement apte à se reproduire qu'entre quatre et cinq ans.

Régime alimentaire du koala

Le koala se nourrit presque exclusivement de feuilles et d'écorces de certaines espèces d'eucalyptus, dont il ingère entre 500 et 1.000 g journellement. Il ne peut consommer que 120 espèces d'eucalyptus sur les presque 800 espèces recensées en Australie. Chaque animal se contente de deux ou trois arbres selon le territoire sur lequel il évolue. L'animal ne boit pas et se contente de l'eau contenue dans les feuilles qu'il ingère. C'est un des rares animaux à pouvoir consommer des aliments aussi riches en tanin, huiles et lignine, aux composés qui seraient toxiques pour la plupart des mammifères. Pour compenser le déficit en substances minérales des feuilles, le koala ingère occasionnellement de la terre.

Koala dans un parc près de Sydney. © Douglas Paul Perkins, Wikipédia, cc by 3.0

Menaces sur le koala

Les menaces pesant sur les koalas sont nombreuses. Les principales proviennent des activités humaines : urbanisation, exploitation forestière provoquant la fragmentation des zones boisées indispensables à leur survie, infrastructures diverses, chocs contre des véhicules, etc. Il faut également y rajouter les maladies, les prédateurs, la sécheresse et les incendies destructeurs qui sévissent parfois. Paradoxalement aussi, la surpopulation sur les îles où ils ont été introduits, qui provoque une compétition alimentaire. En 2004, sur l'île Kangourou où le koala a été introduit, il en est arrivé à dévaster la végétation au point d'un professeur d'écologie a estimé qu'il fallait en abattre les deux tiers, soit 20.000 marsupiaux, alors que dans d'autres régions, il était en déclin... La stérilisation et la réimplantation sur d'autres sites étaient parmi les alternatives retenues. À cela se rajoute le dérèglement climatique.

Quelques parcs nationaux où l'on peut observer le koala dans son milieu naturel :

  • parc national de Flinders Chase sur l'île Kangourou ;
  • Healesville Sanctuary à Victoria ;
  • parc national des You Yangs ;
  • Raymond Island près de Paynesville.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi