En Australie, les incendies détruisent une forêt datant du Gondwana

Classé sous :Incendie , forêt subtropicale , Australie

Près de 20 % d'une forêt subtropicale restée intacte depuis l'époque du supercontinent Gondwana ont disparu, brûlés par les flammes des incendies qui ravagent l’Australie. Située dans la région des Blue Mountains, cette forêt unique, qui s'étend sur 365.500 hectares, est classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1986. Malgré les sécheresses à répétition, la forêt tropicale n'avait jamais été menacée par les incendies.

Les incendies dans la région des Blue Mountains, lundi 2 décembre. © Jeremy Piper, AAP

Cette fois, elle n'a pas résisté à un impact de foudre qui a embrasé le Barrington Tops et le New England national park, deux parcs nationaux qui concentrent la majeure partie de la forêt. « Pour être franc, c'est une crise absolue déplore Mark Graham, un écologiste membre du Nature Conservation Council. Comme ces forêts sont toujours humides et n'ont jamais été brûlées, elles sont la figure de proue d'une biodiversité antique », explique-t-il.

Au total, ce sont plus de 800.000 hectares de végétation préservée dans des parcs nationaux de Nouvelle-Galles du Sud qui ont disparu dans les flammes et presque deux millions d'hectares à l'échelle nationale. Les feux de cette année sont les plus importants depuis ceux de 2002-2003 en Australie. À l'époque, plus d'un million d'hectares de zone protégée étaient partis en fumée.

Les feux qui ravagent l’Australie depuis plusieurs mois sont les pires depuis 16 ans. © Cam Neville, The Guardian
Cela vous intéressera aussi

20 ans d'incendies à travers le monde résumés en 30 secondes  Voici à quoi ressemble la Terre en proie aux flammes. Ce n'est pas un scénario de fin du monde, mais le résumé de l'ampleur des incendies qui se sont produits à travers le globe ces deux dernières décennies. Vingt ans de feux de forêts, épiés de très haut par le satellite Terra, que la Nasa a condensé dans une animation de 30 secondes.