Cela vous intéressera aussi

La laine de mouton est un isolant à forte résistance thermiquerésistance thermique. Elle se présente sous forme de rouleaux de différentes épaisseurs. La laine de mouton possède d'excellentes qualités d'isolation, elle a de plus une action répulsive contre les mites et les rongeursrongeurs. Cependant, c'est le traitement de la laine de mouton qui peut poser problème, le plus souvent au Mitin et au sel de borebore.

Redoutable pesticidepesticide, le Mitin FF, bien que reconnu par la Woolmark, est un produit controversé en raison de son principe actifprincipe actif, le Sulcofuron, classé, par la Directive européenne, CMRCMR 1 et 2 : substance présentant un effet cancérigène, mutagènemutagène ou toxique pour la reproduction. En clair, sa concentration dans la laine de mouton doit être dûment contrôlée afin de minimiser les risques.

Apprécié pour son efficacité dans le traitement insecticideinsecticide et fongicidefongicide des boisbois de charpentecharpente, le sel de bore était jusqu'à récemment déclaré inoffensif pour l'homme. Tout juste lui reconnaissait-on une basse toxicitétoxicité, comparable à celle du sel de table. Une nouvelle directive européenne en a décidé autrement et ce produit a rejoint la liste des substances classées CMR. Évidemment, la notion de produit écologique, comme l'usage de la laine de mouton comme isolantisolant naturel traité au sel de bore en prend un léger coup... Il apparaît, cependant, que soient surtout visés les dérivés comme l'acideacide borique, désormais interdit de vente aux particuliers.