La laine de roche est un matériau minéral et naturel utilisé comme isolant, pour les combles par exemple. © artursfoto, fotolia
Maison

Isolation des combles : quel est le meilleur isolant thermique ?

Question/RéponseClassé sous :Thermique , isolant , isolant thermique
 

Certains matériaux ont des propriétés isolantes. Cependant, ils n'ont pas tous les mêmes caractéristiques. Alors, quelle isolation choisir pour des combles ?

Cela vous intéressera aussi

Il existe de nombreux isolants sur le marché, tous présentant de nombreuses caractéristiques à prendre en compte : la résistance thermique, la durabilité, les dangers éventuels pour la santé et le prix. Mais quel isolant choisir pour des combles ? Examinons ensemble ce qu'il faut savoir sur l'isolation des combles.

Isolants : quels dangers pour la santé ?

La plupart des matériaux utilisés pour l'isolation sont sans danger, à l'exception du polystyrène, qui pose problème en cas d'incendie. En revanche, la laine de verre et la laine de roche nécessitent de se protéger les voies respiratoires lors de la pause, car ce sont des matériaux irritants. C'est un élément à prendre en compte lors du choix d'un isolant des combles.

Performance et durabilité des isolants

La performance d'un isolant est indiquée par sa résistance thermique (notée R), qui se mesure en m2.K/W (mètres carrés x degrés par watt). À matériau égal, elle dépend de l'épaisseur. On indique aussi la conductivité thermique (notée lambda, λ), qui est son inverse, mais rapportée à l'épaisseur (en W/m.K) : plus elle est basse, mieux le matériau isole.

Le verre cellulaire (matériau inerte) a une très longue durée de vie et peut être déplacé ou réutilisé. La ouate de cellulose, la fibre de bois ou le lin ont également une longue durée de vie. À l'inverse, le polystyrène, les plumes de canard et l'isolant mince réfléchissant vont avoir tendance à ne pas résister à l'épreuve du temps.

Le prix des différents isolants

La laine de verre et la laine de roche sont les matériaux les moins coûteux, en moyenne 5 à 10 €/m². En revanche, le roseau ou le verre cellulaire peuvent se révéler coûteux, 35 à 40 €/m² pour le roseau et 30 €/m² pour le verre cellulaire.

Le prix d'isolation des combles, que nous allons examiner plus en détail par la suite, doit donc être pris en compte lors de votre choix d'isolant

Isolation des combles par l’intérieur : quel isolant ?

L'isolation des combles par l'intérieur consiste à appliquer un matériau isolant dans la partie intérieure du grenier. Elle peut se faire par soufflage ou par pose de panneaux isolants ou d'isolants en rouleaux, selon le type de combles.

Isoler les combles perdus par l’intérieur

Les combles perdus désignent les combles non habitables. Pour réduire les déperditions de chaleur, il existe deux méthodes d'isolation possible :

  • L'isolation par soufflage : cette technique consiste à souffler des flocons d'isolants en vrac pour recouvrir le sol des combles perdus. Elle est surtout pratique pour isoler les endroits difficiles d'accès. Elle a l'avantage d'être facile à mettre en œuvre. Cette méthode permet de calfeutrer les combles et d'améliorer l'isolation thermique et phonique du logement.
  • L'isolation par pose d'isolant en rouleau ou en panneau : cette méthode consiste à poser des rouleaux ou des panneaux d'isolants au niveau du plancher pour limiter les déperditions de chaleur.

Pour l'isolation de combles par l'intérieur, on utilise le plus souvent la laine de roche ou la laine de verre pour des solutions économiques. Pour des isolants de combles plus naturels, on utilisera la laine de bois ou encore la laine de chanvre. En vrac, le polystyrène expansé peut également être utilisé.

Isoler les combles aménageables par l’intérieur

Les combles aménageables correspondent aux combles habitables. Elles possèdent une hauteur de plafond plus importante. L'isolation des combles aménageables par l'intérieur se fait surtout par l'installation de panneaux ou de rouleaux d'isolants au niveau des rampants de la toiture.

Le matériau isolant est généralement placé entre les chevrons ou en dessous des chevrons, selon le type de charpente. Il s'applique généralement en deux couches assez épaisses afin de bien isoler le grenier. Il peut également être nécessaire de mettre en place un écran pare-vapeur.

Une fois encore, les isolants en laine sont les plus utilisés pour les.

Quel isolant pour l'isolation des combles par l'extérieur ?

L'isolation des combles par l'extérieur (ITE) est préconisée quand il faut préserver l'aspect de la charpente. Cette méthode a l'avantage d'être plus performante et de garantir une meilleure étanchéité. Elle préserve par ailleurs l'espace intérieur des combles.

La mise en œuvre de cette isolation de toiture coûte cependant plus cher que l'isolation de la toiture par l'intérieur (ITI). L'isolation du grenier par l'extérieur se fait par la méthode du sarking. Elle consiste à isoler la toiture par l'extérieur en :

  • Posant un matériau isolant rigide au niveau du toit ;
  • Créant un caisson isolant autoporté.

L'isolation de la toiture par l'extérieur convient autant aux combles perdus qu'aux combles aménageables. Le sarking se fait généralement grâce à des panneaux de laine de roche ou de polystyrène expansé. Mieux vaut opter pour des isolants spécifiquement conçus pour l'isolation d'une toiture par l'extérieur.

Quel isolant choisir pour les combles ?

Pour isoler ses combles, vous aurez compris qu'il est possible d'utiliser différents types d'isolants : sous forme de flocons, de panneaux ou de rouleaux. Les matériaux les plus utilisés pour l'isolation des combles sont :

  • La laine minérale : ce type d'isolant est conçu à base de sable et de matières minérales. Il a l'avantage d'être performant et écologique. L'isolation des combles est généralement réalisée avec de la laine de verre ou de la laine de roche. Le prix de la laine minérale se situe entre 11 et 15 € par m² en moyenne.
  • L'isolant d'origine naturelle : ce type d'isolant offre des propriétés thermiques élevées. Il peut s'agir de laine de mouton, de laine de chanvre ou d'ouate de cellulose. Pour isoler ses combles avec un isolant naturel, il faut prévoir entre 30 et 40 € par m² pour la fourniture.
  • Le polystyrène: l'isolation des combles peut être réalisée avec du polystyrène expansé ou extrudé. Ce type d'isolant a l'avantage d'être abordable. Son prix se situe autour de 5 € par m² en moyenne.

Pour faire isoler ses combles par un professionnel, il faut prévoir entre 20 et 215 € par m² en moyenne selon la méthode utilisée. L'isolation par soufflage est généralement le plus abordable, mais elle n'est pas adaptée à tous les chantiers d'isolation des combles.

Le formulaire ci-dessous vous permet justement de demander gratuitement plusieurs devis pour l'isolation des combles, le tout sans engagement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !