Susumu Miura, l’un des ingénieurs de Nissan à l’origine de la création de ce nouvel isolant phonique. © Nissan

Tech

Nissan invente un isolant phonique ultraléger pour les voitures

ActualitéClassé sous :voiture électrique , Nissan , bruit voiture électrique

-

Ce « métamatériau » développé par Nissan repose sur une structure en plastique, légère et capable d'atténuer les vibrations à basse fréquence comme celles que produisent la route et le moteur. Une innovation particulièrement intéressante pour les véhicules électriques.

L'isolation phonique des voitures est un défi technique de taille pour les ingénieurs. Il leur faut tout à la fois utiliser des matériaux efficaces, pas trop encombrants ni trop lourds et économiquement viables à l'échelle industrielle. Les bruits les plus importants à calfeutrer sont ceux du moteur et du contact des pneus sur la route. Actuellement, les panneaux en caoutchouc sont l'un des principaux isolants utilisés dans l'automobile. Mais les chercheurs de Nissan ont mis au point une alternative qui semble prometteuse.

La firme automobile japonaise est venue présenter au CES 2020 un « métamatériau acoustique » très léger et capable de limiter la propagation dans l'habitacle de bruits à large bande de fréquence (500-1.200 hertz), comme ceux de la route et du moteur. Derrière cette description un peu obscure se cache un procédé relativement simple : une structure en nid d'abeille appliquée sur un film plastique. Lorsque le son entre en contact avec un tel panneau, il va rebondir sur le matériau, ce qui réduit considérablement le niveau du son qui parvient à traverser l'isolant.

Description du matériau isolant développé par Nissan. © Nissan

Un matériau viable économiquement

Outre son efficacité, le nouveau matériau acoustique de Nissan pèse un quart du poids des isolants phoniques traditionnels. Ce gain est particulièrement intéressant dans le cas des véhicules électriques puisqu'il peut contribuer à améliorer les performances et l'autonomie.

Par ailleurs, Nissan souligne que le coût de production en masse serait presque équivalent, voire meilleur que celui des matériaux actuels. Cet isolant pourrait être utilisé dans des catégories de véhicules où ce type de protection est d'ordinaire limité pour des raisons de coût ou de poids.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !