Le spécialiste des systèmes audio embarqués Harman et Lotus Engeneering ont co-développé une technologie de réduction active du bruit dans l'habitacle d'une voiture. L’objectif est d’améliorer le confort des automobilistes tout en permettant aux constructeurs d'employer des matériaux plus légers sans compromettre l’isolation phonique.
Cela vous intéressera aussi

L'expérience est assez courante. Sur l'autoroute, il arrive fréquemment que le revêtement change, ce qui occasionne un bruit de roulement plus ou moins prononcé dans l'habitacle, obligeant parfois à monter le volumevolume de l'autoradio. Si l'intensité du bourdonnement dépend d'abord de la qualité de l'isolation phoniqueisolation phonique du véhicule, ce bruit parasiteparasite est toujours présent. Et à la longue, il contribue à la fatigue du conducteur. Ce bruit de roulement ne se réduit guère au fil des ans car les constructeurs automobilesautomobiles cherchent par tous les moyens à rendre leurs voitures plus économes en carburant et moins chères à fabriquer. Ils jouent sur la qualité des composants afin de réduire le poids en utilisant notamment des isolantsisolants phoniques moins performants, du vitragevitrage moins épais et des silent-blocs plus fermes.

Autant d'éléments qui, combinés, augmentent considérablement le bruit de roulement. C'est là qu'intervient la société Harman avec sa technologie Halosonic. Cette société est bien connue des audiophiles par ses marques AKG, Harman Kardon, Infinity, JBL, Lexicon et Mark Levinson. Harman parie sur le fait que le recours aux systèmes électroniques de réduction de bruit s'imposera comme une la solution à long terme pour les constructeurs automobiles. La technologie Halosonic reprend en fait les principes du système de réduction de bruit que l'on trouve dans les casques audio.

Si Halosonic peut réduire les bruits parasites dans l’habitacle, le système peut aussi être configuré pour donner une identité sonore aux véhicules hybrides et électriques en produisant un bruit de moteur. © Harman

Si Halosonic peut réduire les bruits parasites dans l’habitacle, le système peut aussi être configuré pour donner une identité sonore aux véhicules hybrides et électriques en produisant un bruit de moteur. © Harman

Neutraliser le bruit avec des ondes sonores

Le système repose sur quatre à huit accéléromètres répartis dans le châssis du véhicule au niveau des roues et des amortisseurs. Les capteurscapteurs corrèlent les vibrationsvibrations provoquées par le roulage des pneuspneus sur l'asphalte avec le bruit correspondant dans l'habitacle détecté par des microphones situés dans le ciel de toittoit. Un algorithme va alors diffuser des ondes sonoresondes sonores via les haut-parleurs du système audio qui neutralisent ce bruit externe sans altérer la musique qu'écoute le conducteur.

Halosonic a été co-développé avec Lotus Engeneering, la marque automobile qui produit des voitures de sport et a apporté son expertise en matièrematière de contrôle actif de la suspension. Selon Harman, Halosonic offre non seulement un meilleur confort, mais il améliore également la sécurité en réduisant la fatigue et la distraction. Le système existe également dans une configuration destinée aux véhicules électriques afin de produire un bruit de moteur dont l'intensité est calquée sur la pédale d'accélérateur. L'objectif est de rendre ces voitures audibles pour les piétons, les cyclistes et les autres usagers de la route. Reste à voir quel est le coût de cette technologie, ce dont Harman ne fait pas mention. Il est assez probable qu'elle sera dans un premier temps réservée à des modèles haut de gamme.