Mélangez les matières de paillis minéral pour ajouter une touche décorative à vos massifs. © hcast, Adobe Stock
Maison

Quel paillage minéral choisir au jardin ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , Paillis

Le paillage a d'énormes avantages sur le jardin et les végétaux, ne vous en privez pas ! Après avoir fait le tour du paillis végétal, voici des conseils précieux pour connaître les avantages d'un paillis minéral et savoir lequel choisir.

Cela vous intéressera aussi

Pour créer une rocaille, un jardin méditerranéen ou japonais, ou juste donner une touche tendance à un massif, installez un paillage minéral qui résistera aux conditions climatiques pour de nombreuses années. Sans entretien, d'une durée de vie illimitée, très esthétique, succombez aux paillis minéraux, esthétiques et décoratifs !

Pourquoi pailler le sol ?

Si vous souhaitez installer un paillage minéral, voici les principaux avantages qu'offre ce type de revêtement :

  • il sert pour recouvrir la terre afin de contrôler l'humidité et mieux gérer les quantités d'eau à apporter aux différents végétaux. Le paillage conserve la fraîcheur estivale de la terre ;
  • on l'applique pour limiter la pousse des mauvaises herbes qui peuvent vite prendre le dessus. Ainsi, le désherbage n'est plus une corvée ;
  • pratique et utile dans les régions froides pour conserver la chaleur des rayons du soleil, restituée ultérieurement aux végétaux ;
  • il est à privilégier lorsque l'on veut créer des massifs décoratifs car les nuances de matière et de couleur permettent une multitude de solutions et mettent en valeur les végétaux ;
  • on opte pour un paillis minéral lorsque l'on veut créer une couche durable et non dégradable car les matériaux concernés sont solides et lourds. Une fois installés, vous n'y toucherez pas pendant de nombreuses années, contrairement au paillis végétal, à renouveler régulièrement car il se dégrade dans le sol.

Il faut savoir qu'un sol couvert permet d'éviter le principe de l'érosion, qui peut rendre une terre pauvre.

Large choix de paillis minéral : graviers, galets, ardoise, pouzzolane, briques et bien d'autres. © hcast, Adobe Stock

Avec quels paillis ?

Suivant le rendu souhaité, la couleur voulue, l'effet décoratif et esthétique plus ou moins accentué, le choix de matière va se faire entre :

  • de la pouzzolane qui est une roche volcanique, très aérée et poreuse. De couleur noire, marron, grise ou rouge, elle conserve une humidité constante. Elle est parfaite pour le drainage. Son coût reste modéré ;
  • des graviers de granit, de marbre ou de quartz, aux teintes claires qui s'étalent facilement et qui permettent un bon drainage du sol pour que les plantes en place en profitent. Autre avantage, son coût peu onéreux ;
  • de l'ardoise, plus ou moins concassée, à la teinte grise ou noire qui met en valeur les végétaux avec des effets de contrastes. L'ardoise est à privilégier pour des jardins et massifs avec une terre en pH acide comme les arbustes de terre de bruyère comme les hortensias, azalées ou rhododendrons ;
  • les billes d'argile que l'on utilise au fond de contenant pour créer un bon drainage. Ces billes légères sont poreuses et retiennent l'eau ;
  • les galets, de taille et couleur différentes, sont utilisés pour des surfaces raisonnables car coûteux ;
  • le sable qui permet des paillages fins et lisses, souvent utilisé pour créer un jardin zen ;
  • la brique pilée, légère au pouvoir isolant augmente les tons chauds d'un massif. Son prix reste raisonnable.

Vendus en sac ou en vrac, vous pourrez adapter la quantité nécessaire à la surface à pailler.

Gestes clés de pose d’un paillis minéral

Avant d'installer des ardoises, des graviers, des cailloux comme paillis au pied de végétaux, installez un film géotextile tissé qui va éviter que le paillis ne s'enterre et finisse par disparaître. Ce type de voile permet de laisser passer l'eau, nécessaire au bon développement des végétaux. Une fois découpé aux bonnes proportions de la surface à pailler, fixez-le avec des agrafes vendues dans les magasins de bricolage. Ensuite, déposez une épaisseur d'environ quatre centimètres de paillis, bien uniformément.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !