Tout l’été, le soleil a donné de belles couleurs aux tomates, les stars du potager. Avec leur chair juteuse, chenue et légèrement sucrée, les tomates se sont invitées dans nos assiettes. Début septembre, les derniers fruits vont recevoir moins de lumière et mûrir moins vite. Comment faire pour les faire arriver à maturité, bien colorées.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une abeille, un papillon et un plant de tomate en haute résolution Le film Nanoflight compile des images de microscope électronique à balayage. Dans la vidéo, on aperçoit un papillon, un plant de tomate et une abeille avec de superbes détails. © Stefan Diller-Nanoflight

De couleur rouge, jaune, noire, orange ou verte, les tomates ont besoin de soleilsoleil et de lumièrelumière pour arriver à maturité. Une fois le mois d'août passé, les jours raccourcissent et les dernières tomatestomates vont peiner à prendre des couleurscouleurs. Comment les aider à mûrir ? Voici quelques astuces :

Réaliser l’effeuillage

À partir de la mi-août dans le nord et la fin août dans le sud, coupez les feuilles des pieds de tomate. Elles empêchent les rayons du soleil de s'infiltrer et activer le mûrissement des fruits. Avec un sécateur, coupez-les puis jetez-les sur le tas de compost si elles sont exemptes de tâches ou autres symptômessymptômes de maladies. Sinon, brûlez-les. Profitez de cette action pour retirer les derniers bouquets floraux ainsi que les petits fruits qui n'auront pas le temps de grossir et risquent d'épuiser inutilement les pieds.

Cuisiner les tomates vertes

Lorsque des variétés rouges produisent des tomates encore vertes, qui n'ont pas eu le temps de mûrir, ne les consommez pas crues mais cuisinez-les. Elles contiennent de la solanine, un glycoalcaloïde toxique au goût amer.

Laissez-vous tenter par quelques recettes. Réalisez un ketchup original, une confiture surprenante ou un chutney pour accompagner des viandes. Pour l'apéritif, concoctez des pickles relevés. Vous serez content de retrouver le goût sucré de la tomate hors-saison.

À savoir : il existe des variétés de tomates vertes à maturité, qui se mangent avec une peau et une chair de couleur verte comme 'Green Zebra', 'Evergreen', 'Green Sausage' ou 'RaisinRaisin vert'.

Tomate 'Green Zebra'. © yizhachok, Adobe Stock
Tomate 'Green Zebra'. © yizhachok, Adobe Stock

Rentrer les tomates

Si vous avez la possibilité de mettre à l'abri les dernières tomates, faites-le. Cueillez les fruits encore verts ou légèrement rosés et enveloppez-les dans une feuille de papier journal. Autre solution, déposez les tomates les unes à côté des autres dans une cagette avec une feuille de papier journal par-dessus. Pour accélérer la maturation des tomates, posez une pomme, une poire ou une banane à proximité. Ces fruits sont connus pour dégager de l'éthylène, gazgaz qui accélère le mûrissement. Regardez régulièrement les tomates afin de ne pas les laisser s'abimer.

Le saviez-vous ?

Si des nuits fraîches sont annoncées début septembre et que vous ne cultivez pas les tomates sous une serre, prenez soin de couvrir vos derniers pieds de tomates avec un voile de protection afin de ne pas abîmer les derniers fruits.

Nourrir les animaux de la ferme et les oiseaux

Si vous avez beaucoup de tomates vertes en fin de saisonsaison, laissez-en quelques-unes au fond du jardin pour nourrir les oiseaux. Idem pour les pommes qu'ils apprécient. Si vous avez des poules et des cochons, mélangez régulièrement quelques tomates à leur alimentation. Rien ne se perd !

Enrichir le compost

Pour finir, les tomates vertes peuvent servir de déchetsdéchets verts dans la fabrication de compost. N'hésitez pas à les poser sur le tas de compost. En pourrissant, elles vont se mélanger aux autres déchets pour fabriquer un amendement riche et de qualité.

Avec la chaleurchaleur du compost, vous pouvez voir apparaître des jeunes pousses de tomates au printemps. Ce sont les pépins qui vont germer avec la chaleur. Repiquez-les.