Le thermostat d'ambiance est complémentaire à son usage. © Unclesam, Adobe Stock
Maison

Comment régler le robinet thermostatique d'un radiateur avec le thermostat d'ambiance ?

Question/RéponseClassé sous :chauffage , robinet thermostatique , thermostat d'ambiance
 

Lorsque viennent les longues et glaçantes soirées d'hiver, et malgré les multiples couches de vêtements déjà superposées sur soi, qui ne s'est pas déjà blotti contre son radiateur afin de ressentir sa chaleur bienfaisante ? Qui ne s'est pas déjà retrouvé à tourner le robinet thermostatique à fond ? Sachez qu'il est désormais possible de le faire via un thermostat d'ambiance... Et ça change tout.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Première en France : un chauffage urbain utilise de la chaleur stockée  À Brest, l’université est chauffée par une réserve d’eau… mais seulement en fin de weekend. Cette installation de stockage thermique, unique en France, permet de lisser la fourniture d’énergie à l’échelle d’un quartier. 

Vous le savez sans doute déjà, les robinets thermostatiques permettent de régler le flux d'eau chaude passant dans un radiateur. C'est l'instrument avec lequel il est possible de chauffer telle ou telle pièce, en régulant donc globalement la température mais de façon ciblée si on le désire.

Ce système de robinet est monté à même les radiateurs et cela signifie que, pour effectuer un réglage comme monter ou baisser la température, il faut avoir une action mécanique et manuelle sur ledit robinet. Pratique mais beaucoup moins que les possibilités désormais offertes par la technologie sans fil.

Ce qui se fait à présent, ce sont des systèmes qui sont regroupés sur un thermostat d'ambiance, manuel lui aussi (ou à télécommande), que vous placerez dans une ou plusieurs pièces afin de centraliser la commande du réseau de chauffage dans sa totalité. Avant d'aller plus loin dans le détail de ce système, notez que tous les conseils liés au chauffage ne seront efficaces que s'ils s'intègrent dans une démarche globale d'isolation du logement. Ne la négligez pas dans votre lieu de vie, sans quoi votre problème de chauffage sera proprement insoluble et vous vaudra des coûts financiers colossaux.

Le réglage manuel peut être optimisé. © Unclesam, Adobe Stock

Une utilité indéniable et une ergonomie au top…

En premier lieu, la technologie est au point et il est donc inutile d'hésiter pour adopter ce système tout simplement parce que ce système est fiable. Ensuite, ces installations sont désormais monnaie courante et se pratiquent à des tarifs de plus en plus intéressants ; la plupart des professionnels recommandent et préconisent ce type de système pour diverses raisons, pas seulement pour leur côté pratique.

Si vous souhaitez faire un maximum d'économie en matière de consommation d’énergie (et d'eau accessoirement...), sachez que la combinaison de robinets thermostatiques et d'un thermostat d'ambiance est la plus intéressante. Leurs fonctions sont complémentaires et paramétrables en temps réel en fonction d'autres facteurs tels que l'ensoleillement ou l'occupation des pièces, par exemple. 

Le thermostat d'ambiance facilite la gestion de la consommation. © Philetdom, Adobe Stock


Lorsque vous définissez une température sur le thermostat d'ambiance, tout le système se calibre sur cette dernière ; les radiateurs allumés se mettront alors automatiquement à la température désirée, sans jamais la dépasser. Ainsi, vous pourrez précisément fixer une température donnée dans votre logis au degré près ; et pour information, sachez qu'un différentiel de +1 °C équivaut à une augmentation de la facture d'environ 7 %. De nos jours, il est possible de trouver facilement des robinets électroniques qui, quant à eux, permettent de régler la température souhaitée au demi-degré près.

Pour finir, sachez que des études menées sur de nombreux types d'habitats ont montré que l'utilisation d'un thermostat d'ambiance fait baisser la facture de chauffage de 5 à 6 % en moyenne, avec des performances pouvant régulièrement dépasser les 10 % et atteindre 15 % dans des cas vraiment spécifiques. La réduction des coûts financiers est toujours un argument intéressant et la question vaut la peine d'être étudiée. Finalement, le calcul est rapide : l'amortissement du placement initial est réalisé immanquablement et assez rapidement.
 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !