Sciences

Capillarité

DéfinitionClassé sous :physique , capillarité , tension superficielle
Ce schéma illustre le phénomène de capillarité et le fait qu'il dépend des liquides. Sur la gauche on voit que l'eau (H2O) monte d'autant plus haut au-dessus de la surface de ce ce liquide dans un tube qui y plongé que ce tube est fin. Avec du mercure (Hg), comme on le voit sur la droite, le liquide descend dans le tube. © Wikipédia, DP

Le phénomène de la capillarité désigne ordinairement la capacité de l'eau et de certains liquides à monter naturellement malgré la force de gravité le long de tubes très fins plongés dans ces liquides. La remontée est d'autant plus forte que le tube est fin.

Ce phénomène explique comment la sève des arbres peut monter le long du tronc et des branches.

La capillarité en physique

Plus généralement en physique, la capillarité est l'étude des interfaces entre deux liquides non miscibles, entre un liquide et l'air ou entre un liquide et une surface. Il apparaît alors des forces dites capillaires en liaison avec le phénomène de tension superficielle pour le liquide. 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter un cours sur la capillarité et un  TPE sur la capillarité.