Tech

Le réseau par la prise électrique : Courant Porteur en Ligne (CPL)

Dossier - Faire facilement un réseau chez soi avec ses ordinateurs !
DossierClassé sous :informatique , télécoms , réseau

-

Vous disposez probablement chez vous de plusieurs PC. Un au bureau connecté à Internet, un autre dans la chambre des enfants et peut-être un portable que vous baladez du fond du jardin jusqu'à la cuisine. Ce dossier fait un tour d'horizon de différentes technologies disponibles pour monter votre réseau local : wifi, ethernet ...

  
DossiersFaire facilement un réseau chez soi avec ses ordinateurs !
 

Aujourd'hui beaucoup d'entre nous n'ont pas accès au haut débit. Il y a donc une très grande différence entre les grandes agglomérations et la campagne. Il existe pourtant une solution pour réduire cet écart, c'est l'accès haut débit par la prise électrique.

© Everything possible, Shutterstock

Cette vieille idée, un peu fantaisiste, revient à l'ordre du jour et de manière assez sérieuse. Dans les années 90, le Royaume Uni a autorisé le lancement d'un tel projet, mais malheureusement les premières tentatives de Nortel furent une véritable catastrophe, et le projet fut vite oublié de tout le monde.

Depuis avril 2003, dans les départements de la Manche et de la région parisienne, des essais concluants se déroulent avec la technologie CPL qui transforme un réseau électrique en réseau informatique.

Chacun d'entre nous possède, dans son habitation, un circuit électrique qui est présent dans chaque pièce. La technologie Courant Porteur en Ligne (CPL) permet de relier un ordinateur à un réseau électrique, d'échanger des données, d'accéder à Internet. Il n'y a aucun câble réseau à tirer ; c'est probablement aussi simple que d'installer un réseau WIFI chez soi.

Le compteur électrique de chaque habitation isole votre installation électrique de celle de votre fournisseur électrique (d'électricité). Il est donc très facile de faire un réseau interne sur les prises électriques, mais un peu plus complexe pour sortir de son réseau interne vers Internet.

Pour relier un ordinateur sur le réseau interne, il faut un adaptateur de courant de ligne sur une prise de courant, puis il est nécessaire de le relier via le port USB, ou mieux le port Ethernet qui ne nécessite alors aucune installation de pilotes quel que soit le système d'exploitation. Ainsi vous pourrez vous connecter à n'importe quelle prise de votre habitation et aller piocher ce qui se trouve sur le réseau.

Cette technologie emploie, un peu comme l'ADSL, les fréquences non utilisées par le courant électrique. Elles sont comprises entre 1 et 30 MHz contre 50 Hz pour le courant.

Le débit théorique est de 14 Mbit/s mais le débit utile n'excèdera pas les 7 Mbit/s. Toutefois des perturbations peuvent réduire considérablement le débit : passer l'aspirateur, se brancher sur une multiprise, être proche des appareils électroménagers équipés de moteur et des variateurs halogènes. Les lampes fluo compactes sont aussi à bannir de votre réseau électrique. Attention aussi aux appels de courant que font un fer à repasser, un four : le débit s'en ressentira.

Ensuite il y a l'installation électrique : chaque boîtier de dérivation ou domino introduit un changement d'impédance, donc une partie du signal est réfléchi et cause alors des échos qui perturberont les transmissions. Nous vous avons expliqué plus haut que la technologie CPL reposait sur le réseau électrique, donc sur deux fils, la phase et le neutre. Lors de transmission ou réception de paquets, les données peuvent se percuter dans les deux fils, ce qui peut être gênant pour la communication des différentes machines sur le réseau.

Pour véhiculer les données, la technologie CPL, crée d'autres courants de très faible tension (3volts maximum) et d'une fréquence comprise entre 4,3 et 20,9MHz, qui serviront de porteuses (courant alternatif qui permet de transporter un signal). Ces fréquences sont très élevées et sont comparables à des parasites pour les appareils électroménagers, qui provoquent eux aussi des parasites : c'est l'une des difficultés pour mettre en œuvre ce type de réseau.


C'est pour cela qu'un réseau Ethernet est plus fiable. Mais le CPL offre un avantage, la mobilité.

La technologie par ligne de courant est moins exposée au piratage que le WIFI mais un peu plus chère et avec le CPL, on ne peut pas surfer sur son réseau à l'autre bout du jardin. Le prix d'un adaptateur est d'une centaine d'euros.

Les adaptateurs utilisent la technique de modulation OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) qui consiste à transmettre les données sur plusieurs fréquences voisines. C'est très efficace pour faire face aux parasites et contre les échos. L'adaptateur module sur 84 ondes espacées de 200kHz. Les échos et parasites ne peuvent attaquer tous ces signaux en même temps et le système peut alors aisément recalculer les informations émises. L'OFDM est utilisé pour le WIFI et sera utilisé pour la télévision terrestre. Fin 2004 avec cette technologie sur les lignes électriques, le débit théorique frôlera les 30Mbit/s. La compagnie Nortel a commencé à utiliser cette technologie il y a une dizaine d'années en Angleterre, ce qui fut un désastre financier. Aujourd'hui c'est en test en France et dans d'autres pays européen avec une technologie un peu plus avancée. D'ici la fin de l'année de nouvelles cartes réseau PCl devraient voir le jour avec un débit utile de l'ordre de 30Mbit/s.

Au niveau sécurité des données le compteur électrique n'est pas une barrière pour les pirates, cependant il n'aura accès qu'à des données cryptées en 56bits et il devra forcément se connecter entre le transformateur de quartier et votre compteur. Jusqu'à présent personne ne s'est encore vanté d'avoir découvert des failles dans l'algorithme AES, qui est beaucoup plus compliqué à cracker que le protocole Wep des WIFI.

Pour le moment, cette technologie commence plutôt doucement, et il vaudrait mieux encore attendre un peu. Les opérateurs ont demandé plus de clarté dans les lois qui encadrent EDF, qui n'a pas l'autorisation de s'occuper de transmissions de données en France. Pour les filiales d'EDF ainsi que le futur EDF privatisé, ces lois sont complètement floues. L'État français devrait établir des lois courant 2004 et elles entreront au niveau européen en 2005.

Chez nos voisins d'outre Rhin, plus de 10000 foyers sont équipés d'un accès Internet par courant porteur.