Une entreprise américaine, Marvell, fabricante de circuits électroniques (et notamment de processeurs), propose un ordinateur complet prenant la forme d'un simple boîtier enfichable sur une prise électrique. Embarquant Linux, cet ordinateur minimaliste, vendu 100 dollars, est destiné à se connecter à un réseau pour partager un périphérique, par exemple une mémoire de stockage.
Cela vous intéressera aussi

Le SheevaPlug n'a ni écran ni clavierclavier et encore moins de lecteur de DVDDVD. Ce petit boîtier tient dans la main mais comporte tout de même 512 Mo de mémoire vivemémoire vive (DRamDRam DDR2) et 512 Mo de mémoire Flashmémoire Flash. On peut dire qu'il s'agit d'un véritable ordinateurordinateur puisqu'il intègre un système d'exploitationsystème d'exploitation, LinuxLinux, et un processeur, en l'occurrence un circuit maison, dénommé Sheeva et cadencé à 1,2 GHz.

Ce processeur n'est qu'un cœur installé dans un circuit intégrécircuit intégré SoC (system-on-chip) baptisé PXA 168 et reposant sur l'architecture ARM, pour Advanced RISC Machine. Cette famille de processeursprocesseurs à jeu d'instructions réduit (ce que désigne l'acronyme Risc, Reduced Instructions Set Computer) dérive, à la suite d'une longue évolution, de l'antique Acorn Risc Machine, explication initiale du sigle. L'un des descendants actuels est l'architecture XScale, développée par IntelIntel et récupérée par Marvell.

Le SheevaPlug est destiné à gérer des périphériques au sein d'un réseau. © Marvell

Le SheevaPlug est destiné à gérer des périphériques au sein d'un réseau. © Marvell

Né pour être connecté

Cette lignée se caractérise par une simplicité de structure et une faible consommation. C'est ce qu'il fallait pour le SheevaPlug, dont l'unique puce PXA 168 fait aussi office de contrôleur USBUSB et gère un port Ethernet Gigabit. Selon les données de Marvell, l'appareil, qui sera en général laissé branché en permanence, absorbe moins de 5 wattswatts.

Le SheevaPlug est compatible avec les distributions de Linux basées sur le kernelkernel 2.6 et peut donc lancer toutes sortes d'applicationsapplications. La liaison Ethernet pourra relier l'engin à un routeurrouteur et la connexion USB à un périphérique quelconque, par exemple une unité de mémoire de massemémoire de masse ou une imprimante. Pour l'instant, cet micro minimal est vendu 99 dollars. Décidément, l'ordinateur à moins de 100 dollars ressemble à une espèceespèce en voie d'apparition...