Tech

Le réseau Ethernet (norme IEEE 802.3)

Dossier - Faire facilement un réseau chez soi avec ses ordinateurs !
DossierClassé sous :informatique , télécoms , réseau

-

Vous disposez probablement chez vous de plusieurs PC. Un au bureau connecté à Internet, un autre dans la chambre des enfants et peut-être un portable que vous baladez du fond du jardin jusqu'à la cuisine. Ce dossier fait un tour d'horizon de différentes technologies disponibles pour monter votre réseau local : wifi, ethernet ...

  
DossiersFaire facilement un réseau chez soi avec ses ordinateurs !
 

Ce réseau est aujourd'hui la solution la plus simple à installer et la moins coûteuse. Il existe encore aujourd'hui des réseaux filaires coaxial, série, mais aujourd'hui le plus répandu est sans aucun doute l'Ethernet (Remarque : le réseau Ethernet d'origine est bien un câblage coaxial où tous les ordinateurs devaient être reliés en chaîne ; il est maintenant supporté par la paire torsadée qui permet une structure ramifiée). Ce type de réseau fait parti de la norme LAN, réseau local permettant de connecter plusieurs terminaux.

Cables de connection. © Asharkyu, Shutterstock

Le débit est fixé à 10, 100Mbit/s ou encore 1Gbit/s (Gigabit Ethernet) pour les ordinateurs dernière génération. La communication se fait à l'aide d'un protocole appelé CSMA/CD, ce qui signifie que le réseau surveille les risques de collisions. Ethernet autorise toute machine à émettre à n'importe quel moment et sans notion de priorité entre les machines.


Cliquez pour agrandir

Pour connecter deux ordinateurs, il suffit d'avoir une carte réseau Ethernet en base T ou TX, sur chaque machine et d'un câble RJ45 croisé. Le plus courant est celui de catégorie 5, sa longueur peut aller jusqu'à 90 mètres.

Pour l'installation des cartes réseau, il faut éteindre la machine, ouvrir le capot, et brancher la carte sur un port PCI libre (attention fin 2004, les nouvelles cartes mères seront équipées d'un bus PCI express et les anciennes cartes réseaux ne seront probablement plus compatibles avec cette nouvelle génération de port PCI).

On referme, on met sous tension, et on démarre le PC, Windows installe automatiquement la carte, il ne reste plus qu'à connecter le câble entre les deux ordinateurs. Et le réseau est établi. Puis vous n'avez plus qu'à partager des dossiers, ou la connexion Internet... Un switch ou un hub permet aussi de partager une connexion Internet vers plusieurs ordinateurs.

Pour ceux qui possèdent plusieurs ordinateurs, cela n'est pas (beaucoup plus compliqué, il faut que les ordinateurs possèdent une carte réseau Ethernet. Mais il faudra un câble droit par ordinateur qui peut aller jusqu'à 90 mètres et acheter un commutateur ou switch qui est préférable à un simple hub. Le hub envoie les données à tous les ordinateurs alors que le switch identifie l'ordinateur qui doit recevoir les données avant de les envoyer sur le réseau. L'avantage c'est qu'avec un switch, le réseau ne perd pas de bande passante et surtout il n'est pas encombré par des données inutiles. Le commutateur (switch) est utile pour un réseau de plus de 4 ordinateurs et ayant de gros transferts à effectuer.

Il faut se méfier aussi des cartes réseau qui ont déjà 3-4 ans ou plus, elles ne sont en général pas compatibles avec les « switches » : il essaiera de lui imposer un taux de transfert de l'ordre de 100Mbit/s alors que les cartes réseau de cette époque tournaient principalement à 10Mbit/s. Généralement on peut les reconnaître grâce à la prise BNC.