Sciences

TEIN2, réseau à grande vitesse pan-asiatique pour la recherche

ActualitéClassé sous :recherche , réseau , grande vitesse

La coopération en matière de recherche entre les partenaires européens et asiatiques est sur le point de recevoir un grand coup de fouet avec la création de TEIN2, le premier réseau de télécommunications à grande vitesse pan-asiatique pour la recherche et l'éducation.

TEIN2, réseau à grande vitesse pan-asiatique pour la recherche

L'initiative "Trans-Eurasia Information Network" (Réseau d'information trans-Eurasie - TEIN) a été lancée en 2000 afin d'améliorer les infrastructures de réseau entre l'Europe et l'Asie. Dans la prochaine phase, TEIN2, l'Office de coopération EuropeAid offrira 10 millions d'euros pour couvrir les coûts de la connexion des partenaires asiatiques de l'UE au réseau.

Le réseau TEIN2 sera directement connecté au réseau européen de base, GÉANT2, ce qui ouvrira aux chercheurs asiatiques la porte des infrastructures pour la collaboration mondiale en matière de recherche. Le succès de GÉANT en Europe montre les avantages de réseaux de ce type pour la collaboration en matière de recherche, et l'UE a hâte de transférer cette approche afin de stimuler le développement dans d'autres régions du globe.

Les pays éligibles pour ce projet sont le Brunei, la Chine, l'Indonésie, le Japon, la Corée, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam. Ces partenaires ont pris part à une étude de faisabilité qui a examiné, pour chacun de ces pays, les infrastructures de télécommunication dont ils disposent à l'heure actuelle et les besoins qui sont les leurs en matière de réseau.

L'étude a clairement souligné l'existence d'une division numérique au sein de la région. Certains pays, tels que la Corée, disposent déjà de réseaux nationaux élaborés, alors que d'autres, comme la Thaïlande et le Vietnam, n'en sont qu'à leurs premiers balbutiements en matière d'infrastructures. Il est à espérer que le réseau TEIN2 viendra à bout de ces disparités en utilisant une approche cohérente de la mise en réseau à l'échelle régionale.

Chalermpol Charnsripinyo, le porte-parole du réseau national thaïlandais de recherche et d'éducation, a déclaré: "l'interconnectivité actuelle entre ces pays est toujours insuffisante pour soutenir les activités de recherche et d'éducation. Le réseau fourni par le projet TEIN2 sera en mesure de soutenir les activités de recherche actuelles et d'améliorer à l'avenir la collaboration internationale en matière de recherche."

Le réseau TEIN2 est la dernière réalisation d'une Europe qui exporte avec succès son modèle de réseau de recherche dans d'autres coins du globe, après des partenariats similaires avec l'Amérique latine, l'Afrique du nord et le Moyen-Orient grâce aux projets ALICE et EUMEDCONNECT.

Cela vous intéressera aussi