Tech

Plus fort que le haut débit, l'internet ultrarapide

ActualitéClassé sous :Internet , ultrarapide , haut-débit

Depuis quelques temps, certains internautes suédois et italiens surfent à la vitesse de l'éclair. Alors qu'en France le débit moyen des abonnements est de 512 Kb/s, les internautes de ces 2 pays peuvent avoir accès à une offre à 10 Mb/s, soit 20 fois plus rapide.

L'ouverture sur le monde de demain

1500 foyers suédois ont souscrit à l'offre de Bredbandsbolaget (http://www.bredband.com/se/index.jsp) qui pour 595 couronnes suédoises (environ 65€) par mois offre un débit de 10 Mb/s. En Italie, Fastweb propose une offre similaire pour 40€ par mois. Ces offres sont limitées aux personnes résidant dans des villes qui possèdent un réseau en fibre optique.

Ce débit peut servir à télécharger en quelques minutes des films. Il permet aussi d'avoir un accès à une offre télé qui, outre les chaînes nationales en numérique et tout un choix de chaînes thématiques, offre également l'accès à des programmes de pay-per-view et la vidéo à la demande. La vidéo à la demande, c'est pour les italiens, l'accès à 3500 émissions de la RAI par un simple click, ainsi que l'accès à 1200 programmes provenant de grands studios tels que : 20th Century Fox, Universal Studios, Dreamworks, Medusa, Turner, BBC, Discovery Channel, MTV/Nickelodeon.

En fait, l'ordinateur devient le centre multimédia de la maison, permettant d'avoir à tout moment instantanément accès à une discothèque et à une vidéothèque quasi illimitées. Il permet aussi de jouer en ligne dans les meilleures conditions. Pour le consommateur, cela signifie qu'une seule société peut lui offrir la télévision, la vidéo à la demande, la téléphonie et le surf sur le web, creusant ainsi le fossé avec les offres mono-service des fournisseurs d'accès internet locaux.

Pour les personnes n'habitant pas les grands centres urbains se précise une nouvelle offre. Ainsi la plupart des pays devraient voir apparaître des offres internet Multimégabit, soit des vitesses supérieures à 1Mbits/s à la condition d'habiter très près (quelques centaines de mètres) d'un central téléphonique.

Selon l'analyste Graham Finnie du Yankee Group, "les grandes manoeuvres vers des accès ultra-rapides approchent. Il y a une forte envie chez les fournisseurs d'accès internet de proposer de tels services". A mesure que les prix des accès haut débit classiques baissent, les offres ultra haut débit sont nécessaires pour préserver les marges" .

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi