Tout savoir sur les drones

DossierClassé sous :drone , transport drone , drone de surveillance

À l’origine, le terme « drone » correspond à l’anglicisme faux-bourdon. Le bruit émis par le moteur en vol d’un drone rappelait le bourdonnement de cet insecte.

  
DossiersTout savoir sur les drones
 

S'il est une technologie qui a été rapidement adoptée par le grand public, c'est bien celle des drones. Pas un mois ne se passe sans que ces machines volantes ne se retrouvent dans l'actualité et la diversité des applications ne cesse de surprendre.

Le Phantom de DJI, l’un des best-sellers du marché. © Fill, Pixabay, DP

Le drone est devenu un objet de loisir courant, et le Français Parrot, pionnier du domaine, a initialement connu plusieurs beaux succès. Il lui a toutefois fallu compter avec l'apparition de concurrents comme le Chinois DJI, actuel leader mondial avec des best-sellers comme la gamme Mavic. Avec le poids plume Anafi qui capture des images 4K, Parrot espère reprendre des couleurs. Pourtant, certains acteurs majeurs se prépareraient à entrer dans la danse comme Apple ou Tesla, et l'on peut imaginer quel serait alors leur impact sur ce marché.

L'essor des drones auprès du grand public est devenu un sujet de préoccupation, comme lorsque des centrales nucléaires ont fait l'objet d'un survol. Au Japon, on use de filets pour attraper les engins incontrôlés tandis qu'aux États-Unis, on les abat sans sommation. La police néerlandaise a trouvé une parade originale : des aigles dressés pour capturer ces intrus en plein vol ! En France, une législation a été définie en octobre 2016 et elle a singulièrement restreint le champ des usages : interdiction de voler au-dessus d'un individu, à proximité de zones protégées comme les aéroports, obligation de suivre une formation dès que le poids du drone dépasse 800 grammes... Les sanctions sont sévères et vont jusqu'à l'emprisonnement.

L’offre de services se démultiplie

Certains proposent notamment de filmer votre mariage vu d'avion, d'autres de surveiller les récoltes comme les élevages. Depuis belle lurette, Amazon et d'autres, comme DHL, envisagent sérieusement la livraison de colis. En Afrique du Sud, on compte sur ces accessoires ailés pour enrayer l'infamie des braconniers qui s'attaquent aux rhinocéros.

Les drones, il faut le reconnaître, se voient également confier des missions peu glorieuses : si l'Arabie saoudite, victime d'un veto des États-Unis, a passé une commande de Pterodactyl auprès de la firme chinoise Chengdu Aircraft Corporation, c'est avec pour objectif d'éliminer des cibles yéménites. Or, il n'est pas du tout démontré que ces tireurs aveugles seraient en mesure de distinguer civils et soldats.

Selon la FAA, qui régule la circulation aérienne aux États-Unis, il se vendra sept millions de drones (commerciaux et récréationnels) en 2020, presque trois fois plus qu'en 2016 (2,5 millions) ! Autant dire qu'il va falloir nous habituer à voir un ciel peuplé de ces objets volants d'un nouveau genre.

Dans ce dossier, nous avons voulu présenter l'incroyable diversité des applications désormais confiées à des drones : aide aux fouilles archéologiques, survol de planètes inamicales pour l'Homme, transport personnel... Et nous avons également souhaité mettre en avant quelques formes pour le moins inattendues. Nous n'avons pas fini d'être surpris.