La firme japonaise Sony s’immisce dans la domotique en passant par les lampes. Elle vient de présenter Multifunctional light, un système d’éclairage Led connecté, bardé de capteurs qui surveillent et contrôlent la température, l’humidité, la luminosité et détectent les mouvements. Et ce n’est pas tout car cette lampe multifonction peut aussi faire office d’interphone, de télécommande infrarouge et de chaîne stéréo.

Vous les avez sans doute remarquées dans les rayons luminairesluminaires des magasins de bricolage ou chez les revendeurs spécialisés, les lampes et ampoules dites connectées veulent révolutionner notre manière de nous éclairer. En effet, l'utilisateur peut contrôler leur fonctionnement à distance depuis un smartphone ou une tablettetablette tactile via une connexion BluetoothBluetooth ou Wi-FiWi-Fi. Basées sur la technologie Led, elles offrent de nombreuses possibilités, à commencer par celle de pouvoir gérer la luminositéluminosité et la température des couleurstempérature des couleurs ou du blanc.

Des profils d'éclairage peuvent ainsi être créés en fonction des pièces ou des activités (lecture, TV...). Les ampoules peuvent aussi être programmées en guise de réveil-matin ou encore être déclenchées à distance pour simuler une présence. Il existe aussi des ampoules hybrideshybrides qui font détecteur de fuméedétecteur de fumée, caméra de surveillance, amplificateur Wi-Fi ou même diffuseur de parfum.

C'est l'entreprise Philips qui a lancé le concept avec ses ampoules Hue, rapidement imitée par de nombreuses autres marques (Awox, Bell&Wyson, Lifx, Osram, Sengled...) qui, pour certaines, ne sont pas issues de l'industrie du luminaire. C'est le cas de Sony qui a sorti au printemps dernier une ampoule baptisée Light Bulb Speaker faisant office de haut-parleur Bluetooth pour diffuser de la musique. La firme japonaise a d'ailleurs décidé de pousser encore plus loin le côté hybride en créant une Multifunctional light, une lampe multifonction.

Pour le moment, Sony ne souhaite commercialiser cette lampe connectée qu’au Japon, pays très technophile, ce qui lui permettra sans doute de jauger l’intérêt du concept. © Sony

Pour le moment, Sony ne souhaite commercialiser cette lampe connectée qu’au Japon, pays très technophile, ce qui lui permettra sans doute de jauger l’intérêt du concept. © Sony

Une petite centrale domotique

Cette lampe se présente sous la forme d'un éclairage de plafond aux airsairs de soucoupe volante disponible en blanc ou blanc translucidetranslucide. Au centre, se trouve le module multifonction qui renferme toute une série de capteurscapteurs. L'éclairage à LedLed conçu par Toshiba est pilotable depuis un terminal mobile via une connexion Wi-Fi. On peut évidemment programmer l'allumage-extinction, régler l'intensité, jouer sur les couleurs ou le blanc. Mais ce n'est là qu'une toute partie de ce que peut faire cette lampe. En effet, elle incorpore des capteurs de mouvementsmouvements, de luminosité, de température et d'humidité ainsi qu'un émetteur infrarougeinfrarouge, un haut-parleur d'une puissance de 5 W, un microphone et même un lecteur pour les cartes mémoirecartes mémoire microSD.

Grâce à tout ceci, la lampe devient une installation domotique et peut, par exemple, détecter une présence dans une pièce et allumer le téléviseur, l'air conditionné ou bien déclencher une alarme si elle est en mode surveillance. Elle peut lire et enregistrer des messages, diffuser de la musique et faire office d'interphoneinterphone si plusieurs lampes de ce type sont installées dans différentes pièces de l'habitation. Toutes les fonctions sont paramétrables depuis l'applicationapplication mobile qui permet de créer des scénarios d'utilisation. Les fans de domotiquedomotique apprécieront sans aucun doute, les autres se demanderont si tout cela est bien utile... Sony a prévu de commercialiser cette lampe pour le moment seulement au Japon dans le courant de ce premier semestre. Son prix n'a pas encore été rendu public.