Mots-clés |
  • Internet,
  • smartphone,
  • tablette

CES 2016 : HaLow, un nouveau Wi-Fi pour les objets connectés

La Wi-Fi Alliance vient de dévoiler un nouveau protocole baptisé Wi-Fi HaLow. Basé sur l’IEEE 802.11ah, il se destine à l’Internet des objets en fonctionnant sur une bande fréquence basse avec une consommation d’énergie réduite. HaLow espère ainsi rivaliser avec les autres technologies sans fil qui occupent aujourd’hui le terrain.

Le Wi-Fi HaLow vient d’être officialisé à Las Vegas, au Consumer Electronics Show (CES). C'est une extension du protocole IEEE 802.11ah pensé pour les réseaux bas débit et l’Internet des objets. © Jeferrb, Pixabay, DP Le Wi-Fi HaLow vient d’être officialisé à Las Vegas, au Consumer Electronics Show (CES). C'est une extension du protocole IEEE 802.11ah pensé pour les réseaux bas débit et l’Internet des objets. © Jeferrb, Pixabay, DP

CES 2016 : HaLow, un nouveau Wi-Fi pour les objets connectés - 2 Photos
halowwf

PDF

Le Wi-Fi pourrait avantageusement remplacer le Bluetooth et d’autres protocoles de liaison sans fil (Zigbee, Z-Wave…) dans bon nombre d’objets connectés comme les montres et les bracelets d’activité, les installations domotiques des maisons connectées, les caméras de sécurité, les capteurs environnementaux et médicaux, etc. Le principal frein à son adoption tient au fait qu’il consomme beaucoup plus d’énergie. D’ailleurs, il est souvent recommandé aux possesseurs de smartphones et de tablettes tactiles de désactiver le Wi-Fi lorsqu’ils n’en n’ont pas l’utilité afin de préserver l’autonomie de leur batterie. C’est précisément à cette problématique que répond le Wifi HaLow.

Officialisé à l’occasion du Consumer Electronics Show (CES) qui bat son plein à Las Vegas (États-Unis), il s’agit d’un habillage marketing du protocole IEEE 802.11ah. Le comité de standardisation IEEE 802 (Institute of Electrical and Electronics Engineers 802) travaille depuis 2013 sur ce futur standard qui devrait être finalisé dans le courant de l’année. Le Wi-Fi HaLow se veut une adaptation de la norme Wi-Fi à l’Internet des objets et en particulier au M2M (machine to machine), la télécommunication automatisée entre des appareils intelligents.

Avec HaLow, la Wi-Fi Alliance espère bien rattraper son retard sur le Bluetooth et les autres protocoles de communication qui ont déjà pris pied dans l’Internet des objets. © Intel Free Press, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0
Avec HaLow, la Wi-Fi Alliance espère bien rattraper son retard sur le Bluetooth et les autres protocoles de communication qui ont déjà pris pied dans l’Internet des objets. © Intel Free Press, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0

Un concurrent du Bluetooth

Selon la description qu’en donne la Wi-Fi Alliance, HaLow pourra faire tout ce que fait le Bluetooth tout en offrant une portée plus importante pouvant aller jusqu’à un kilomètre (en extérieur) et la possibilité de se connecter nativement en IP, donc sur Internet. L’un des atouts techniques de ce protocole est qu’il fonctionne sur la bande de fréquence de 900 MHz qui fournit une portée et une pénétration plus élevées que le Wi-Fi 2,4 et 5 GHz tout en consommant moins d’énergie. Le signal sera ainsi plus robuste et mieux à même de se propager dans des bâtiments et des environnements urbains denses. Autre avantage clé pour le déploiement d’un réseau d’objets communicants, il peut aussi connecter des milliers d’appareils (jusqu’à 8.191 précisément) sur un seul point d’accès.

Le revers de la médaille est que le Wi-Fi HaLow fonctionnera sur ce spectre inférieur au gigahertz sans licence, ce qui pourrait l’exposer à des problèmes d’interférences. Par ailleurs, le taux de transfert des données n’aura rien à voir avec le Wi-Fi « classique » avec un débit de 100 kbit/s sur chacun des 26 canaux disponibles. Là encore, le système est avant tout pensé pour l’Internet des objets qui ne communiquent entre eux que de façon intermittente et en échangeant de petites quantités de données. En Wi-Fi HaLow, la taille d’un paquet est d’environ 100 octets, comme c’est le cas pour le protocole Zigbee dont il sera un concurrent.

La Wi-Fi Alliance indique que le Wi-Fi HaLow est compatible avec tous les protocoles Wi-Fi existants. Les premiers produits estampillés HaLow devraient apparaître courant 2016 mais le programme de certification ne sera pas opérationnel avant 2018.


À voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires