Santé

Sodas lights : pas de calorie mais des soucis !

ActualitéClassé sous :médecine , soda , soda light

Crise cardiaque, diabète, maladies cardiovasculaires... Autant de pathologies dont le risque est augmenté en buvant des sodas lights. C'est ce que rapportent deux nouvelles études, qui mettent en garde contre l'image faussement saine des sodas sans calorie. 

Le soda light doit rester un plaisir occasionnel... © Lori Martin/shutterstock.com

Deux nouvelles études présentées le 25 juin à l'Association américaine de lutte contre le diabète de San Diego, en Californie, suggèrent que la santé des buveurs de sodas sans calorie serait bien moins bonne que celle de ceux qui n'en boivent pas.

Une étude menée par l'Université du Texas sur une période de dix ans a révélé que les participants buvant deux sodas lights ou plus par jour gagnaient 70 % de graisses abdominales en plus par rapport à ceux qui n'en buvaient pas. Un résultat qui semble aller de soi, mais intéressons-nous aux causes exactes. 

La graisse abdominale constitue un facteur de risque majeur pour le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer, ainsi que d'autres maladies chroniques, d'après les chercheurs.

Une autre étude de la même université a démontré que l'aspartame, un édulcorant, augmentait le taux de glycémie dans le sang de souris sujettes au diabète.

Le soda light pour se donner bonne conscience... une mauvaise idée ! © DR

Le soda light n'est pas une alternative saine au sucre !

« Les résultats de cette étude et d'autres études prospectives indiquent qu'il pourrait être malavisé de présenter les sodas lights et les édulcorants comme des alternatives saines aux boissons sucrées et au sucre, conclut l'auteur principal de l'étude, Helen P. Hazuda, dans un communiqué de presse. Ces boissons ne contiennent peut-être pas de calories, mais ce n'est pas sans conséquence. »

Une étude publiée cette année a montré que les buveurs de sodas lights s'exposent à des risques accrus de crise cardiaque par rapport aux personnes qui ne boivent pas de soda. L'enquête a porté sur 2.564 personnes à Manhattan et découvert que les risques de problèmes cardiovasculaires étaient 61 % plus élevés chez les consommateurs quotidiens de boissons gazeuses que chez ceux qui n'en consommaient pas du tout.

« Il existe de nombreuses alternatives plus saines, suggère la Mayo Clinic aux États-Unis. Commencez la journée avec un petit verre de jus 100 % fruits. Buvez de l'eau tout au long de la journée. Pour plus de diversité, vous pouvez y ajouter un peu de jus de citron ou de cranberry (canneberge). Gardez les sodas lights pour les petits plaisirs occasionnels. »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi