Santé

Diabète et infection, un duo fréquent

ActualitéClassé sous :médecine , diabète , tuberculose

Les patients atteints de diabète seraient plus sensibles aux infections, du fait d'un taux de sucre plus élevé et de l'affaiblissement de leur système immunitaire. Attention donc aux voyages dans les pays où la tuberculose sévit particulièrement.

Les diabétiques ne doivent pas hésiter à consulter un médecin en cas de plaie par exemple. © Phovoir
  • À lire, notre dossier complet sur le diabète 

Les diabétiques présentent un risque accru de tuberculose. C'est ce que révèle une équipe américaine, dans un article publié dans le dernier Bulletin de l'OMS. Les auteurs ont conduit leur étude des deux côtés de la frontière entre les États-Unis et le Mexique et il en ressort que pour ces patients, la tuberculose n'est en réalité qu'un risque parmi d'autres. Les diabétiques en effet, sont plus exposés que la population générale à toutes les infections bactériennes. Le point avec Patrick Vexiau, chef du service de diabétologie à l'Hôpital Saint-Louis de Paris, et secrétaire général de l'Association française des diabétiques.

D'après l'étude menée par l'équipe de Blanca I. Restrepo, professeur en épidémiologie à l'Université du Texas à Austin, le risque de tuberculose est multiplié chez les diabétiques de type 2, par un coefficient de trois à cinq fois. Les raisons de cet état de fait ne sont pas clairement établies, les auteurs suggérant toutefois que le diabète pourrait « déprimer » le système immunitaire, facilitant ainsi le travail de Mycobacterium tuberculosis, la bactérie responsable de la tuberculose. Pour Patrick Vexiau, il n'y a pas de doute : « le système immunitaire [des diabétiques] est affaibli ». Et cela d'autant plus que le diabète est déséquilibré. En d'autres termes, si le malade n'est pas ou insuffisamment traité.

L’hyperglycémie attire les bactéries

D'autres raisons expliquent la vulnérabilité de l'organisme diabétique face aux infections. « Les bactéries et les germes se nourrissent de sucre. Or les malades ayant un diabète déséquilibré présentent une hyperglycémie », ajoute Patrick Vexiau. Et ce, quel que soit le type de diabète dont ils souffrent.

Pour Blanca I. Restrepo « les résultats de notre étude révèlent l'émergence de cas de diabète de type 2 chez les tuberculeux récemment dépistés, dans [toutes] les régions du monde où la prévalence des deux maladies est élevée ». Par conséquent, les auteurs recommandent un dépistage systématique du diabète chez les tuberculeux. En parallèle, les diabétiques au contact avec un malade atteint de tuberculose devraient « au plus vite bénéficier d'un traitement préventif ».

Attention aux voyages

En France, « les migrants originaires de pays dans lesquels des maladies telles que la tuberculose sont très présentes, ont un facteur de risque supplémentaire par rapport aux autres », souligne Patrick Vexiau. La tuberculose reste la maladie bactérienne la plus meurtrière dans le monde. En 2009, plus de 9 millions de nouveaux cas ont été diagnostiqués, et la maladie a fait 1,7 million de morts. « Les diabétiques qui voyagent dans les zones à risque [de tuberculose] doivent également veiller à maintenir le meilleur équilibre glycémique possible », souligne-t-il.

Dans tous les cas, « il n'y a pas de petit "bobo" pour les diabétiques », rappelle Patrick Vexiau. Une toux qui persiste, une petite plaie en particulier au niveau du pied, doivent mener à consulter au plus vite. Le nombre de diabétiques s'élève actuellement à 285 millions. Et les auteurs de l'étude américaine estiment que ce nombre pourrait atteindre 428 millions d'ici à 2030. Soit une augmentation de 50 % en moins de vingt ans.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi