Sciences

Découverte d'une nouvelle écriture sur une vieille pierre olmèque

ActualitéClassé sous :recherche , olmèque , mésoamérique

Voici le plus ancien texte découvert sur le continent américain. Mise au jour dans le sud du Mexique, cette pierre recèle une écriture jusqu'ici inconnue.

Beaucoup de symboles de la pierre olmèque ressemblent à des objets, certains à un ananas par exemple. Pourtant ils constituent probablement un vrai langage. Quelques symboles ont été traduits : ainsi la combinaison de rectangles et de triangles (symboles

C'est dans la région de Veracruz que des archéologues mexicains de l'équipe de Maria del Carmen Rodriguez Martinez (Central Institute of Anthropologie and History), ont trouvé en même temps que des céramiques et des argiles un bloc de roche datant de 900 ans avant Jésus-Christ. Ce qui fait de cette pièce archéologique le plus ancien support d'écriture en Amérique (1) .

Les scientifiques pensent que la pierre provient de la civilisation olmèque de Mésoamérique, la première société organisée dans cette zone du Mexique. Selon les chercheurs, il se pourrait que la civilisation olmèque, qui remonte à 1200 avant JC, ait produit une écriture bien plus tôt encore.

Mais jusqu'ici, le plus ancien échantillon d'écriture de cette région se trouvait sur une statuette gravée, ainsi que des pièces cylindriques destinées à marquer des objets mous, en argile par exemple. Ils datent de 650 avant JC.

Il existe de nombreux exemples d'écriture beaucoup plus anciens de par le monde. Ainsi, les plus âgés ont été découverts en Egypte et en Mésopotamie. Ils datent de 3200 à 3500 ans avant JC. Un "concurrent", trouvé au Pakistan, pourrait même dater de 5500 ans sans toutefois que les spécialistes s'accordent sur sa vraie nature : écriture, ou simples symboles voire dessins ?

La pierre olmèque recèle des symboles qui ressemblent réellement à des mots, que l'on peut relier vraisemblablement au langage car ils démontrent un ordonnancement avec des répétitions de certains symboles (figure 1).

La pierre découverte n'est peut-être pas l'enregistrement le plus ancien de la civilisation olmèque.

Mais contrairement à la pierre de Rosette qui a permis de déchiffrer les hiéroglyphes (elle associait ces derniers à l'écriture grecque), la pierre olmèque ne contient qu'une seule écriture. Cependant, parmi les symboles certains ont pu être déchiffrés du fait qu'ils appartiennent à des écritures antérieures (figure 2).

(1): "Old Olmec Writing", Rodriguez Martinez M.D.C., et al. Science, Vol. 313. no. 5793, p. 1537, 15 September 2006.

Cela vous intéressera aussi