Mesurant environ 1 mètre de haut sur 70 centimètres de large et d'une épaisseur de 28 centimètres, la pierre de Rosette est exposée au British Museum © Hans Hillewaert, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Sciences

Pierre de Rosette : que disent les inscriptions ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , Époque contemporaine , la pierre de rosette de Champollion

La pierre de Rosette fut découverte par l'armée française lors de la campagne d'Égypte de Napoléon en 1799. Cette expédition avait embarqué de nombreux scientifiques afin de découvrir les beautés de ce pays. Le texte ne fut traduit qu'en 1822 par Jean-François Champollion.

La pierre de Rosette est un fragment de stèle sur laquelle sont gravées trois écritures différentes d'un même texte et dans deux langues. Ce texte connut plusieurs tentatives de traduction avant que Champollion ne parvienne à déchiffrer les hiéroglyphes et à traduire intégralement les inscriptions. Il s'agit d'un décret datant de 197-196 avant J.-C., commémorant l'accession au trône du pharaon Ptolémée V, le remerciant pour les nombreux cadeaux qu'il fit aux temples durant son règne. Il est question également de réduction des impôts, de libération de prisonniers.

Table des signes hiéroglyphes et démotiques figurant dans la « Lettre à M. Dacier » de Champollion. © British Muséum, Wikimedia Commons, DP

La traduction de la pierre de Rosette

« Je tiens l'affaire ! », s'est exclamé Champollion avant de tomber en syncope. Il trouva le code pour traduire le texte en imaginant un alphabet égyptien à partir des noms de souverains égyptiens. Sur les bases de cette technique, il réussit à traduire les hiéroglyphes de la pierre de Rosette. Il annonça sa découverte au monde scientifique en 1822 dans une lettre adressée au député, le baron Bon-Joseph Dacier, entre autres distinctions, historien, traducteur helléniste, linguiste érudit. Champolion partit pour l'Égypte en 1828 pour traduire avec sa méthode les monuments égyptiens. Les résultats de ce voyage seront publiés, après la mort de Champollion, dans le livre « Monuments de l'Égypte et de la Nubie ».

À savoir

Bien que la pierre de Rosette fut découverte par des Français et traduite par Champollion, la stèle est la propriété du British Museum, à Londres, qui l'a prêtée au Musée du Louvre, à Paris, dans les années 1980.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi