Dévoilé en 2015, le concept de smartphone L16 doté de 16 capteurs photo va avoir droit à une déclinaison moins ambitieuse et sans doute plus abordable. Son fabricant annonce un modèle à 9 capteurs capable de prendre des clichés de 64 mégapixels.

La prochaine grande tendance technique pour l'évolution des smartphones sera-t-elle une débauche de capteurscapteurs photo ? Alors que la présence d'un double capteur à l'arrière est en train de s'imposer comme un standard de fait sur les modèles moyen et haut de gamme, le constructeur chinois Huawei a joué la surenchère avec son P20 Pro qui aligne 3 capteurs photo à l'arrière : un pour la couleurcouleur, un pour le monochrome et un troisième avec zoom 3x. Qui dit mieux ? Light, qui annonce pour sa part un smartphonesmartphone doté de pas moins de 9 capteurs photovidéo.

Ce constructeur méconnu s'est illustré en 2015 en lançant un smartphone Android équipé de 16 capteurs photo. Le L16 produit des images jusqu'à 52 mégapixels qui peuvent être modifiées après coup. Il est actuellement commercialisé aux États-Unis au tarif de 1.950 dollars (1.672 euros au cours actuel). Un produit réservé aux passionnés et professionnels de la photo qui va bientôt avoir droit à un petit frère.

De meilleures performances en basse lumière

Dans un article très instructif concernant les tendances techniques à venir pour les smartphones au cours de la prochaine décennie, le Washington Post évoque un nouveau modèle chez Light doté de 9 capteurs. Il y a cinq objectifs de 28 mm f/2.0 et quatre objectifs de 56 mm f/2.8. Chaque capteur prend la même photo à des distances focalesdistances focales différentes qui sont ensuite assemblées en un seul cliché. Malgré un nombre de capteurs inférieur par rapport au L16, Light annonce que ce nouveau modèle pourrait produire des photos de 64 mégapixels. À la clé, de meilleures performances en basse lumièrelumière, des possibilités de recadrage et des effets de profondeur plus poussés.

Comme le montre la photo d'ouverture de notre article, les 9 capteurs sont disposés de manière circulaire autour d'un objectif central. L'intégration est esthétiquement réussie et ne choque pas particulièrement par rapport à ce à quoi nous sommes habitués aujourd'hui. Reste à voir si le prix de ce smartphone, dont la date de commercialisation n'a pas été annoncée, et les nouveaux usages qu'il proposera, lui permettront de conquérir un public plus large et de faire des émules. 


Light L16 : un étrange appareil photo à 16 capteurs et 52 mégapixels

Article initial de Marc ZaffagniMarc Zaffagni, paru le 11/10/2015

Ce curieux Light L16, qui fonctionne sous AndroidAndroid, comprend 16 capteurs photo et un télémètre laserlaser. En prenant simultanément des clichés à des focales différentes, il produit des images jusqu'à 52 mégapixels qui peuvent être modifiées après coup.

L'appareil photo Light L16 embarque 16 objectifs dans un boîtier de la taille d'un smartphone pour offrir une qualité photographique exceptionnelle. À première vue, le L16 ressemble davantage à une radio numériquenumérique portable qu'à un appareil photo. Light explique qu'il s'agit du « premier appareil de photographiephotographie computationnelle multi-diaphragmes ». Seize capteurs, de 13 mégapixels chacun, semblent éparpillés au hasard sur le devant de l'appareil tandis que l'arrière intègre un écran de 5 pouces et les commandes de l'obturateurobturateur et du zoom. L'idée est d'offrir ainsi une qualité semblable à celle d'un reflex avec un appareil du format d'un smartphone.

Ces objectifs n'ont pas tous la même focale. Il y en a en fait trois différentes : 35, 70 et 150 mm. À chaque photo, l'appareil sélectionne les 10 objectifs les plus appropriés pour capturer l'image simultanément à diverses focales. Rassemblées, les dix prises de vue servent à créer une image d'une définition pouvant atteindre 52 mégapixels.

Les seize modules photo sont répartis en trois focales : cinq objectifs de 35 mm, cinq de 70 mm et six de 150 mm, en équivalent 24x36. © Light

Les seize modules photo sont répartis en trois focales : cinq objectifs de 35 mm, cinq de 70 mm et six de 150 mm, en équivalent 24x36. © Light

Une prouesse technique qui se paie

Cette approche permet de maintenir l'image modifiable après sa capture, de focaliser et de zoomer après coup, pendant que l'image se trouve encore dans l'appareil. Au terme de séances en intérieur ou dans la pénombrepénombre, on pourra donc effectuer un tri et conserver tout ou partie des clichés. L'achat de l'appareil ouvre d'ailleurs l'accès à un logiciellogiciel professionnel de retouche photographique et le tout se présente dans un objet aussi grand et simple d'utilisation qu'un smartphone.

« The Light L16 a été conçu pour éliminer le choix entre la qualité offerte par un appareil classique et le côté pratique du smartphone. Je voulais un appareil simple d'utilisation, que tout le monde puisse manipuler rapidement pour obtenir de magnifiques photos. [...] Je voulais surtout que l'objet soit adapté à la façon dont nous publions nos photos de nos jours, sur InstagramInstagram, TwitterTwitter, Tumblr et FacebookFacebook », explique le cofondateur et CTO, Rajiv Laroia.

Les commandes sont ouvertes et les livraisons débuteront en 2016. Ceux qui réserveront leur appareil avant le 6 novembre bénéficieront d'une réduction de 400 dollars (350 euros). Le prix final annoncé est de 1.700 dollars (environ 1.500 euros).