Le Spirit of Innovation lors de son vol d’essai. © Rolls-Royce
Tech

Avion électrique : trois nouveaux records du monde pour Rolls Royce

ActualitéClassé sous :technologie , avion électrique , Rolls-Royce

Le Spirit of Innovation de Rolls Royce est tout simplement le véhicule électrique le plus rapide au monde : 623 km/h. Lors de ses derniers vols d'essais, l'aéronef a cumulé trois records.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La Darpa travaille sur un avion électrique à décollage vertical  Les avions à décollage vertical existent depuis environ une centaine d’années mais ce nouveau modèle présenté par la Darpa (l'agence de recherche et développement de l'armée américaine) est tout à fait étonnant. Lors du vol, ses ailes pivotent et permettent d’atteindre une vitesse élevée en très peu de temps. Voici en vidéo une démonstration de cet avion d’un nouveau genre. 

Après des essais moteur au sol, puis un premier vol de 15 minutes le 15 septembre dernier au Royaume-Uni, le Spirit of Innovation conçu par Rolls-Royce passe maintenant à la vitesse supérieure en cumulant trois records du monde. Avec son puissant moteur électrique de 400 kW développant l'équivalent de 500 ch, le Spirit of Innovation a décollé le 16 septembre à 15 h 45 depuis la base aérienne de Boscombe Down dans le Wiltshire (Angleterre). Alors que l'objectif du constructeur était de parvenir à dépasser la vitesse de 480 km/h, l'aéronef s'est maintenu à 555,9 km/h sur une distance de 3 km. Un record absolu pour un avion électrique. Mieux encore, Rolls-Royce aurait également enregistré une pointe à 623 km/h.

Le Spirit of Innovation est également détenteur d'un second record de vitesse sur distance, avec 532,1 km/h sur 15 km. Enfin, la Fédération aéronautique internationale doit également homologuer un dernier record, celui de la vitesse ascensionnelle la plus rapide pour un avion électrique. L'appareil est monté à 3.000 mètres en seulement 202 secondes.

Sur cette vidéo, on peut voir le Spirit of Innovation évoluer lors de ses différentes séances d’essai. © Rolls-Royce

Un bel avion est un avion qui vole bien

Bref, le Spirit of Innovation est pour le moment le véhicule électrique le plus rapide au monde. À son palmarès s'ajoutent également des prouesses technologiques. Ainsi, avec les 6.000 cellules, sa batterie formerait la plus grande densité jamais intégrée dans un avion. Bien plus que de battre des records, l'avion est surtout un concentré de technologies dont l'objectif est d'équiper dans l'avenir des avions de ligne 100 % électrique ou des taxis volants. Il pourrait bien s'agir d'un futur proche puisque Rolls-Royce et l'avionneur Tecnam travaillent avec Widerøe, une compagnie aérienne régionale norvégienne, afin de construire un avion de transport électrique qui serait opérationnel à l'horizon 2026.

Pour en savoir plus

L'avion électrique de Rolls-Royce paré au décollage

Article de Louis Neveu publié le 

Voici venu le moment du dernier essai au sol du Spirit of Innovation, l'avion de course électrique conçu par Rolls-Royce. Entièrement assemblé, l'aéronef a pu réaliser avec succès des manœuvres au sol pour tester la bonne intégration de son système de propulsion électrique à la cellule.

Le développement de la cellule de l'avion est validé, le moteur a été testé, les différents éléments assemblés, voici venu le temp de faire les premiers tours de roues pour l'avion électrique ACCEL (Accelerating the Electrification of Flight) de Rolls-Royce. Il ne s'agit pas de réaliser un vol, mais ce que l'on appelle le roulage de l'avion sur le taxiway, autrement dit, la piste. Le Spirit of Innovation, c'est son nom de scène, a ainsi pu évoluer au sol propulsé par son moteur électrique de 500 ch, soit 400 kW.

Malgré les apparences, même si l'avion semble s'être contenté de simples tours de roues sans prendre l'air, il s'agit d'un test critique et du dernier essai avant un premier vol. Il permet de vérifier la bonne intégration du système de propulsion de l'avion dans la cellule et son comportement au sol lors du roulage. Maîtriser un avion doté d'une telle puissance de moteur est assez difficile surtout sur un appareil équipé d'un train dit classique, c'est-à-dire avec une roue à l'arrière du fuselage et non à l'avant comme sur la plupart des avions modernes.

Le « roulage », un test critique

Il faut pouvoir doser de façon précise la puissance avec un couple moteur qui a tendance à faire pivoter l'avion du côté gauche durant le roulage. Le risque est que, à chaque changement de direction, la force centrifuge qui s'applique sur le centre de gravité vienne amplifier le mouvement de façon trop importante. Une correction tardive ou trop faible peut alors engendrer un tête-à-queue destructeur. Cette opération de roulage est également l'occasion de vérifier sa bonne combinaison avec le système de freinage.

Le premier vol est prévu pour ce printemps et, à pleine puissance, l'appareil pourra évoluer à plus de 480 km/h, soit le record de vitesse pour un avion électrique. Comme pour la Formule 1, cette vitrine technologique permettra d'introduire certaines innovations dans les avions de demain. C'est notamment le cas de la batterie haute densité de l'appareil.


Aviation : Rolls-Royce teste son moteur électrique de 500 chevaux

Article de Louis Neveu, publié le 05/10/2020

Rolls-Royce a terminé les tests de sa technologie révolutionnaire qui équipera l'avion tout électrique le plus rapide au monde. Avec son moteur de 500 chevaux et une batterie révolutionnaire, l'appareil pourrait dépasser les 480 km/h.

Après le développement de la cellule, voici celui du moteur électrique de l'avion de vitesse ACCEL (Accelerating the Electrification of Flight) de Rolls-Royce. Le constructeur vient d'achever les tests en grandeur nature du puissant moteur électrique de l'avion de course. Pour le tester, Rolls-Royce l'a fixé sur le bâti moteur d'une réplique de la cellule de l'appareil.

Le moteur développe une puissance inégalée de 500 chevaux. Avec lui, la firme compte battre le record de vitesse en avion électrique en le faisant évoluer à plus de 480 km/h. Lors des essais, l'hélice a été amenée avec succès à plein régime avec environ 2.400 tours par minute. Pour faire fonctionner le moteur, c'est une puissante batterie très dense composée de 6.000 cellules qui est à l'œuvre.

Objectif : zéro émission carbonée en 2050

Comme en aviation, les contraintes sont importantes ; c'est sur cette batterie que repose l'essentiel de l'innovation. Elle doit être la plus légère possible et également disposer d'un système de protection thermique et de refroidissement efficace. Un véritable défi pour le constructeur ainsi que pour l'avenir de l'aviation électrique. Rolls-Royce prétend qu'à elle seule, elle pourrait alimenter en énergie 250 foyers.

À l'origine, l'avion de course devait faire ses premiers vols cette année. La crise sanitaire actuelle et ses contraintes vont certainement décaler le processus, mais la firme reste confiante et compte réaliser son record de vitesse en début d'année prochaine. Pour Rolls-Royce, le développement de l'ACCEL n'est que le début d'un investissement dans la création de motorisation pour avions de ligne dégageant zéro carbone à l'horizon 2050.


Avion électrique : Rolls-Royce prêt à battre le record du monde de vitesse

Article de Louis Neveu, publié le 20/12/2019

Rolls-Royce a mis au point la cellule de l'avion électrique de course dans le cadre de son projet ACCEL. Avec cet appareil, il compte dépasser les 480 km/h ! Premier essai au printemps 2020.

Lorsque Futura a présenté le projet d'avion électrique de vitesse ACCEL de Rolls-Royce, il ne s'agissait que d'un concept. Aujourd'hui, le constructeur a mis au point la cellule de l'appareil. En aviation, il se dit qu'un bel avion est un avion qui vole bien. Le design du projet ACCEL est plutôt réussi, même s'il ressemble très fortement à celui d'un avion de course, le Sharp Nemesis NXT. C'est finalement assez logique puisqu'il est dérivé de ce racer constitué essentiellement de fibre de carbone. À la différence du Nemesis NXT, qui détient le record de vitesse pour un avion de sa catégorie avec une pointe à 657 km/h, l'ACCEL culminera à plus de 480 km/h avec son moteur électrique. Si Rolls-Royce y parvient, il sera l'avion de course électrique le plus rapide. Pour le moment, le record est de 334 km/h. Il est détenu par un Extra 330, un avion de voltige modifié, dont la motorisation a été remplacée par un moteur Siemens.

Vers un record en 2020

C'est en 2020 que le constructeur compte faire voler l'appareil qui sera équipé de trois moteurs électriques conçus par Yasa cumulant une puissance d'au moins 500 chevaux. C'est une batterie de 750 kW comprenant 6.000 cellules qui alimente le moteur. Pour atteindre une telle vélocité, la batterie chauffe énormément et leur refroidissement est l'un des points importants dans la conception de cet avion.

Baptisé ACCEL pour Accelerating the Electrification of Flight, cet avion de course permet à Rolls-Royce de mener des expérimentations afin de créer à l'horizon 2030 une motorisation hybride pour un véritable avion commercial.


Rolls-Royce va créer l'avion électrique le plus rapide du monde

Article de Marc Zaffagni, p

Rolls-Royce et ses partenaires planchent sur un avion électrique monoplace. Il est susceptible de battre le record du monde de vitesse détenu depuis 2017, par un appareil conçu par Siemens.

Si tout se passe comme annoncé, en 2020, un avion électrique développé par Rolls-Royce devrait battre le record du monde de vitesse pour ce type d'appareil. Actuellement, il est détenu par l'Extra 330 LE équipé d'un moteur Siemens qui se l'est adjugé en 2017 avec 337,5 km/h. À la tête d'un groupement de plusieurs partenaires techniques, Rolls-Royce vise les 480 km/h et voudrait à terme s'attaquer au record de la coupe Schneider de 1931, lors de laquelle un hydravion Supermarine S.6B, doté d'un moteur Rolls-Royce « R », avait atteint 552 km/h.

Pour son avion électrique monoplace à hélice, le constructeur britannique est en train de développer une batterie de 750 kW dotée de 6.000 cellules. Le groupe propulseur est composé de trois moteurs électriques fabriqués par YASA qui délivrent un total de 500 chevaux. L'un des principaux défis techniques que les concepteurs doivent relever concerne le refroidissement de la batterie et des moteurs.

Un trajet Paris Londres avec une seule charge

Pour cela, une série de capteurs va surveiller en permanence 20.000 points dans le groupe motopropulseur, notamment la tension de la batterie, la température et l'état des moteurs. L'autonomie annoncée pourrait permettre d'effectuer un vol entre Paris et Londres d'une seule traite.

Par rapport à un avion conventionnel, les pales de l'hélice tournent à un régime beaucoup plus bas de 2.400 tours/minute pour offrir un fonctionnement plus stable et beaucoup plus silencieux. Rendez-vous en 2020 pour savoir si cet avion électrique a tenu sa promesse ! Rappelons que Rolls-Royce travaille également sur un projet de taxi volant électrique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !