Tech

Samsung officialise le Galaxy Round et son écran Oled incurvé

ActualitéClassé sous :Tech , smartphone , LG G Flex

Le géant coréen Samsung a pris une longueur d'avance sur son concurrent LG en dévoilant le premier smartphone équipé d'un écran incurvé Full HD de 5,7 pouces. Le Galaxy Round propose plusieurs fonctions qui exploitent cette forme inédite. Le smartphone sera dans un premier temps réservé au marché sud-coréen.

Avec le Galaxy Round, Samsung a opté pour un écran incurvé depuis les bords vers l’intérieur, censé faciliter la prise en main. © Samsung

Nous en parlions récemment, Samsung et LG sont engagés dans une course à l'innovation dans le domaine des écrans souples. Voilà plus d'un an que les deux constructeurs rivalisent à coup d'annonces et de prototypes, promettant de lancer les premiers smartphones à écran incurvé d'ici la fin de l'année. C'est finalement Samsung qui a tiré le premier en annonçant le Galaxy Round.

Ce smartphone sous Android 4.3 est équipé d'un écran Super Amoled Full HD de 5,7 pouces qui est donc incurvé vers l'intérieur par ses bords droit et gauche. Le résultat en termes de design fera probablement débat. Mais au-delà de l'esthétique, quels avantages cet écran apporte-t-il réellement ?

Un écran incurvé, pour quoi faire ?

Samsung évoque une meilleure prise en main et plusieurs fonctions spécifiques. Il y a d'abord une application baptisée Roll Effect qui permet, lorsque l'écran est en veille, d'afficher notamment l'heure, le niveau de batteries et les notifications en appuyant sur un bord du mobile pour le faire balancer. Sur le même principe, l'application Bounce UX sert à changer de morceau de musique en balançant vers le côté droit (morceau suivant) ou gauche (morceau précédent). Side Mirror utilise la même cinématique pour naviguer dans les albums de photos et de vidéos. On est davantage dans le domaine du gadget que dans celui d'une avancée en matière d'ergonomie... Curieusement, Samsung n'évoque pas la résistance de ce nouvel écran Oled en polymère qui est censé être incassable. Cela pourrait pourtant constituer l'un des meilleurs arguments de vente d'un tel produit.

Cette vidéo dévoile l’application Roll Effect. Lorsque le Galaxy Round est posé sur le dos et son écran éteint, l’utilisateur n’a qu’à appuyer sur un des côtés pour faire balancer l’appareil qui affiche alors l’heure, la date, les appels manqués ainsi que l’indicateur de batterie. © Samsung

Le Galaxy Round affiche une solide configuration matérielle avec un System on a Chip quadruple cœur 2,3 GHz, 3 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage interne (extensibles par carte microSD jusqu'à 64 Go), un capteur photo 13 mégapixels, une caméra frontale 2 mégapixels, du Bluetooth 4.0, une puce NFC et une batterie de 2.800 mAh. Il est également compatible avec les réseaux 4G.

Samsung n'a pas encore dévoilé le prix du Galaxy Round ni sa disponibilité internationale. Les regards se tournent désormais vers LG qui ne devrait pas tarder à répondre à son rival. On évoque un modèle baptisé « G Flex » équipé d'un écran Oled incurvé 6 pouces qui serait présenté le mois prochain. En début de semaine, LG a annoncé qu'il allait débuter la production en masse de cet écran concave verticalement (avec un rayon de 700 mm). Le constructeur cite des prévisions de croissance (IHS Display Bank) qui estiment que le marché des écrans flexibles pèsera 1,5 milliard de dollars en 2016 (1,1 milliard d'euros) et bondira en 2019 à 10 milliards (7,4 milliards).

Cela vous intéressera aussi