Sciences

Bientôt des Oled blanches grâce au platine

ActualitéClassé sous :chimie , OLED , diode électroluminescente organique

Les diodes électroluminescentes organiques, ou Oled, sont actuellement de plus en plus utilisées pour la fabrication des téléphones mobiles et des appareils photo numériques. On cherche à les développer pour l'éclairage, mais pour cela, il faudrait disposer d'Oled émettant directement de la lumière blanche. Des physiciens de l'université d'Utah viennent de faire un pas dans cette direction, avec un polymère à base de platine.

Un écran Oled flexible de Nokia. Les Oled peuvent aussi servir en remplacement des tubes néon ou des ampoules. © Nokia

Certains écrans d'affichage de téléphones portables, et même certains tubes néon, utilisent des diodes électroluminescentes organiques ou Oled (Organic Light-Emitting Diode). Mais les émissions de lumière blanche sont à chaque fois obtenues par association d'Oled de différentes couleurs. L'idéal serait d'avoir des Oled émettant directement de la lumière blanche, qui soient peu coûteuses et faciles à fabriquer.

Les chercheurs de l'université d'Utah qui viennent de publier un article dans Scientific Reports avouent n'avoir pas encore résolu ce problème, mais pensent détenir un début de solution. Ils ont découvert un polymère auquel il suffit d'insérer des atomes de platine aux bons endroits, selon un intervalle régulier, pour obtenir différentes couleurs. Pour eux, c'est un premier pas vers la synthèse d'un seul polymère pour Oled capable d'émettre de la lumière de différentes couleurs et donc, finalement, de la lumière blanche.

Un échantillon jaunâtre d’un polymère riche en platine connu sous le nom Pt-1. Il émet de la lumière blanche sous l’action d’un faisceau laser. Ce polymère et ses dérivés sont prometteurs pour une nouvelle génération de diodes organiques électroluminescentes, ou Oled. On pense obtenir avec eux les ampoules Led de l'avenir. © Tek Basel, université d’Utah

En effet, ce polymère ne permet pas encore de réaliser une vraie Oled. S'il est capable d'émettre de la lumière dans une large part du spectre visible, ce n'est que sous l'action d'une autre lumière et pas d'un courant électrique. Mais selon l'un des physiciens l'ayant découvert, Z. Valy Vardeny, cet objectif devrait être atteignable d'ici quelques années.

Un polymère avec du platine pour les ordinateurs

Le chercheur pense en outre que ce nouveau polymère a d'autres applications potentielles. Il pourrait servir à réaliser de nouvelles cellules photovoltaïques plus performantes. Le physicien envisage aussi des applications du domaine de la spintronique : ce matériau serait utilisable pour des mémoires d'ordinateurs, il permettrait de stocker des informations sous forme d'états de spin d'électrons.

On ne peut s'empêcher de penser que pour le développement massif d'écrans et de systèmes d'éclairage avec de telles Oled dérivées d'un polymère doté de platine, il faudra peut-être disposer de grandes quantités de ce métal précieux. Ce sera probablement une raison de plus d'exploiter les astéroïdes...

Cela vous intéressera aussi