Sciences

Tube au néon

DéfinitionClassé sous :chimie , Invention , néon
Georges Claude est le premier a avoir utilisé le gaz néon pour des éclairages. Le tube au néon est le plus souvent utilisé par les enseignes de magasins. © Pslawinski, CC BY-SA 2.5, Wikimedia Commons

Le tube au néon est un type d'éclairage en tube qui a recours au gaz néon pour pouvoir être éclairé.

Inventé en 1910 par le physicien et chimiste français Georges Claude, il doit son apparition à la découverte préalable en 1898 de la présence d'un gaz néon dans l'air liquéfié. Cette découverte, attribuée au duo de chercheurs William Ramsay et Morris Travers, a ainsi permis au chimiste français spécialisé dans les travaux sur les gaz rares de mettre en avant une nouvelle émission lumineuse dans un tube à gaz au néon. En découvrant cette émission lumineuse produite lors du passage d'une décharge électrique dans un tube au néon, Georges Claude n'aura plus qu'à mettre au point des enduits fluorescents pour achever son invention. Très vite, l'ingénieur diplômé de l'École supérieure de physique et de chimie industrielle (Paris) utilisera sa découverte pour ses propres lampes, les lampes « Claude », et déposera un brevet portant sur les électrodes 5 ans après son invention. Sa collaboration avec les dirigeants nazis durant la seconde guerre mondiale affaiblira sa popularité. Élu à l'Académie des sciences en 1924, il en sera ainsi exclu 20 ans plus tard.

Utilisation du tube au néon

Aujourd'hui, le tube au néon est majoritairement utilisé par les magasins qui veulent apporter un éclairage à leurs enseignes. Il est à noter que le gaz néon ne permet de produire qu'une seule couleur : le rouge. Les autres couleurs retrouvées dans ce qu'on appelle alors à tort des tubes au néon proviennent en réalité d'autres gaz que le néon, ce sont des tubes fluorescents, dont le remplissage d'argon et de mercure et pourvu d'un revêtement fluorescent permet l'obtention de toute une palette de couleurs.

Cela vous intéressera aussi