Idée originale développée à l'université de Boston : réaliser un réseau sans fil via la lumière émise par des diodes électroluminescentes qui auraient remplacé l'éclairage traditionnel des bureaux.
Cela vous intéressera aussi

On l'appelle déjà Smart Lightning. Cette technique, que commence à étudier l'université de Boston, consiste à moduler la lumièrelumière émise par des diodes électroluminescentes (LedLed) pour transmettre des informations. Ces minuscules fluctuations seraient imperceptibles pour les yeuxyeux humains mais pourraient être détectées par des capteurscapteurs installés sur les ordinateursordinateurs ou d'autres appareils communicants.

Ces Led servant aussi à l'éclairage des locaux, on disposera ainsi d'un système discret, efficace et éliminant au passage les ondes radioradio. On pourrait ainsi éteindre (sans jeu de mots) les soupçons sur les effets des champs électromagnétiqueschamps électromagnétiques et rassurer les responsables de la sécurité informatique avec des ondes lumineuses moins fugaces que les ondes radio.

L'université a mis des moyens sérieux pour étudier la technique du Smart Lighting et a ouvert un espace de démonstration après avoir reçu 18,5 millions de dollars de la part de la NSF (National Science Foundation). Un débitdébit d'au moins 10 mégabits par seconde semble possible.