La toute dernière version du navigateur Internet de Google, Chrome 56, introduit plusieurs nouveautés importantes, dont un système d'alerte lorsque qu'un site vous demandant un mot de passe ou un numéro de carte de crédit n'est pas sécurisé.
Cela vous intéressera aussi

ChromeChrome, le navigateurnavigateur Internet de Google qui est aujourd'hui le plus utilisé dans le monde (source : Netmarketshare), vient de recevoir une mise à jour riche de plusieurs évolutions notables. Disponible sur Windows, Mac et LinuxLinuxChrome 56 met l'accent sur la sécurité en signalant de manière explicite les sites web qui demandent des mots de passe ou des numéros de carte de crédit sans utiliser le protocoleprotocole HTTPS (HyperText Transfer ProtocolHyperText Transfer Protocol Secure), lequel établit un chiffrementchiffrement des données entre l'internaute et le service en ligne.

Dans ce cas de figure, un message s'affichera à gauche de la barre d'adresse du navigateur. Dans un premier temps, ce dispositif ne s'appliquera qu'aux sites de commerce électronique ou ceux nécessitant une identification par mot de passemot de passe. À terme, tous les sites web standards en HTTP afficheront la mention « non sécurisé ».

Chrome 56 adopte HTML 5 par défaut

Autre évolution technique importante, l'usage par Chrome 56 du langage HTMLHTML 5 par défaut pour tous les sites compatibles. Cela revient à marginaliser le format FlashFlash qui est voué à disparaître. Par ailleurs, les audiophiles se réjouiront de savoir que le navigateur de GoogleGoogle est désormais compatible avec le format audio sans pertes de données FlacFlac, ce qui permettra de lire des contenus de ce type présents sur une page web ou bien de faire glisser un fichier Flac dans la fenêtrefenêtre du butineur.

Enfin, Chrome 56 prend en charge les interfaces de programmation (APIAPI) WebVR et GamePad, ce qui signifie que les possesseurs d'un casque de réalité virtuelle et d'une manette de jeu pourront prochainement accéder à des contenus depuis leur smartphonesmartphone, sur la version AndroidAndroid du navigateur.


Bientôt moitié moins gourmand en mémoire vive

Article initial de Marc ZaffagniMarc Zaffagni paru le 11/10/2016

Réputé pour sa consommation excessive de mémoire vive, le navigateur InternetInternet Chrome de Google devrait bientôt corriger ce défaut majeur. En effet, une mise à jour prévue pour décembre serait capable de réduire de 50% l'utilisation de la RAMRAM grâce à une optimisation du moteur JavaScript.

 Chrome est aujourd'hui le navigateur Internet le plus utilisé, que ce soit sur les ordinateursordinateurs de bureau ou sur les terminaux mobiles (54,4% de parts de marché. Source : Netmarketshare). Pour autant, le butineur de Google est souvent critiqué pour sa consommation de mémoire vive (RAM) qui entraine des ralentissements parfois extrêmement frustrants pour les internautes. Si donc vous faites partie des très nombreux utilisateurs de Chrome qui déplorent cette situation, vous serez heureux d'apprendre que les choses vont bientôt changer.

L'équipe en charge du développement de Google Chrome a en effet annoncé l'arrivée d'une nouvelle version qui devrait réduire de moitié l'utilisation de la RAM sur les sites Internet qui recourent massivement au JavaScript. Pour obtenir un tel résultat, les développeurs ont travaillé sur le moteur de rendumoteur de rendu V8 qu'utilise Chrome.

Selon les tests effectués sur des sites représentatifs tels que Reddit, TwitterTwitter, The New York Times, YouTubeYouTube et Imgur, « l'empreinte mémoire » sur Chrome a été diminuée en moyenne de 50%. Une amélioration significative, qui profitera aussi bien à la version standard pour ordinateurs qu'à la version mobile pour smartphones et tablettestablettes. Chrome 55 sera disponible en version stable à partir du 6 décembre.