Actualisation des informations fournies par des observatoires astronomiques, podcasts et affichage de belles cartes anciennes : la dernière version de Google Earth améliore largement Sky, module de cartographie de la voûte céleste.
Cela vous intéressera aussi

La carte du ciel de Google EarthGoogle Earth vient d'être largement actualisée. Comme d'habitude avec ce logiciellogiciel, la mise à jour se fait de manière radicale : en téléchargeant la nouvelle version, en l'occurrence la 4.2, pour PCPC comme pour Mac. Il suffit alors de cliquer sur le petit bouton orange en haut de la fenêtrefenêtre ou sur Passer en mode Ciel dans le menu Affichage.

Les amateurs d'astronomie y trouveront leur compte car les nouveautés sont nombreuses et sympathiques. Des images ont été ajoutées, provenant de différents observatoires. On peut maintenant admirer le ciel dans d'autres parties du spectrespectre de la lumière : ultravioletultraviolet (grâce à Galex), infrarougeinfrarouge (avec Spitzer), rayons Xrayons X (à travers les yeuxyeux de Chandra) et même micro-ondes (enregistrées par WMap et montrant l'UniversUnivers avant la formation des galaxiesgalaxies). On peut aussi admirer des cartes anciennes, dont celles de David Rumsey, utilisant les dessins réalisés en 1792 par le graveur italien Giovanni Maria Cassini.

Pour profiter pleinement de ces affichages, il faut agrandir la zone Infos pratiques dans le panneau de gauche et sélectionner les cases à cocher des différents menus déroulants (par défaut, beaucoup trop sont cochées). Des podcasts sont disséminésdisséminés sur la carte pour écouter quelques explications sur les astresastres et un centre d'apprentissage est installé à côté de M101M101, une superbe galaxie, directement accessible grâce au menu du panneau latéral.