Dans le viseur de Drôle de Tech cette semaine, le drôle de cadeau de Noël de Tesla à ses clients, une idée géniale pour punir les voleurs de colis, les arbres ont la parole, un habitacle de voiture autonome qui lit nos émotions et une niche pour chiens high-tech. Go !

Cela vous intéressera aussi

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regardregard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer.

Tesla se la joue « prout prout »

Tesla gratifie régulièrement ses clients de ce qu'il appelle des Easter eggs, des mises à jour logicielles qui introduisent des fonctionnalités souvent humoristiques ou décalées pour les systèmes multimédia de ses voitures électriquesvoitures électriques. La dernière fournée 2018 vient d'arriver et le moins que l'on puisse dire est qu'elle n'est pas d'une grande finesse. Il s'agit de six sons reproduisant des flatulencesflatulences que le conducteur peut déclencher en appuyant sur un bouton du volant ou en actionnant le clignotant. De quoi provoquer de « kolossales rikolaades » avec les autres passagers. Et ce n'est pas tout. Un client s'est adressé directement à Elon Musk via TwitterTwitter pour lui demander d'ajouter une fonction à l'applicationapplication mobile Tesla afin qu'il puisse déclencher des pets à distance lorsque sa femme conduit leur Tesla avec ses amis. Réponse positive du bouillonnant patron qui aime visiblement les blagues potaches. Pour paraphraser une réplique d'un film culte, « c'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim ».

Ce colis piégé est génial

Furieux de s'être fait dérober un colis sur le pas de sa porteporte, Mark Rober, un ancien ingénieur de la NasaNasa, a passé six mois à préparer sa vengeance. Un colis piégé ultra sophistiqué qui, lorsqu'il est ouvert aspergeasperge la personne de poudre pailletée avant de diffuser une odeur de pet grâce à un bombe aérosolaérosol. Résultat dissuasif garanti ! La vidéo détaille le méticuleux travail d'ingénierie pour créer ce système qui filme toutes les scènes grâce à quatre smartphonessmartphones cachés dans une fausse boîte d'Apple HomePod. Une caméra cachée pour voleurs qui nous a fait passer un bon moment.

La fabrication du colis piégé de Mark Rober. © Mark Rober

Les arbres ont la parole

Les cernes des arbres nous racontent leur vie et celle de leur environnement. Ils sont donc des témoins privilégiés et hautement crédibles du réchauffement climatiqueréchauffement climatique. Thijs Biersteker, un artiste néerlandais, a eu l'idée de rendre compréhensible au plus grand nombre ce rôle de vigie afin de faire comprendre l'urgence du changement climatique. Il a choisi un arbre dans la ville de Chengdu en Chine qu'il a équipé de capteurscapteurs reliés à ses racines, ses feuilles et ses branches, qui recueillent 1.600 points de données. Ils surveillent le niveau de CO2, la température, l'humidité du sol et la luminositéluminosité.

Ces données sont transmises à un algorithme qui génère des cernes numériquesnumériques chaque seconde. Ces cernes s'affichent sur un écran géant et documentent la santé de l'arbre en temps réel ce qui, explique l'artiste, rend les effets du changement climatique sur la nature plus visibles. Lorsque les cernes sont éloignés les uns des autres et proches d'un cercle parfait, cela indique que l'arbre est en bonne santé. Les jours de forte pollution atmosphérique due à la circulation automobileautomobile intense à Chengdu, les cernes se déforment et se resserrent, illustrant une forme de souffrance pour la plante.

La Voix de la Nature par Thijs Biersteker. © Thijs Biersteker

Kia travaille sur la « reconnaissance des émotions »

Lors du prochain Consumer Electronics Show, Kia dévoilera un concept d'habitacle de voiture autonome capable d'analyser en temps réel l'état émotionnel des passagers de manière à « personnaliser l'environnement intérieur » dans le but de « créer une expérience de mobilité plus joyeuse ». Le constructeur s'est associé au Massachusetts Institute of Technology pour imaginer ce système dénommé Read (Real-time Emotion Adaptive Driving) qui utilise une technologie de « reconnaissance de biosignal basée sur l'intelligence artificielleintelligence artificielle ». Kia n'explique pas en quoi tout cela consiste concrètement mais promet d'en dire plus au CES. Et nous ne manquerons pas cela !

Le système Read peut optimiser et personnaliser l'habitacle d'un véhicule en analysant l'état émotionnel du conducteur en temps réel. © Kia Motors
Le système Read peut optimiser et personnaliser l'habitacle d'un véhicule en analysant l'état émotionnel du conducteur en temps réel. © Kia Motors

La niche insonorisée de Ford

Les animaux, et en particulier les chienschiens, sont souvent terrorisés par les feux d'artifice ou le tonnerretonnerre lors d'un orageorage. On ne sait pas trop pourquoi, mais Ford a jugé que ce problème ferait un bon support de communication. Le constructeur a donc créé une niche équipée d'un système de réduction active du bruit dérivé de la technologie d'insonorisation de l'habitacle de ses voitures. Elle est équipée de microphones qui détectent les explosions d'un feufeu d'artifice tandis qu'un système audio intégré émet des fréquencesfréquences opposées qui annulent complètement le bruit. La niche est même munie d'une porte automatique !

 

 

La niche avec réduction active du bruit signée Ford. © Ford Europe