Licence de psychologie : ce qu’il faut savoir © ShiftGraphiX by Pixabay
Sciences

Licence de psychologie : ce qu’il faut savoir

Question/RéponseClassé sous :Skillz , psychologie , licence
 

La licence de psychologie est un cursus de plus en plus demandé par les étudiants. Aujourd'hui, les gens ont pris conscience de la nécessité d'un soutien psychologique régulier, même sans diagnostic de base. Le besoin en professionnels du secteur a donc augmenté ces dernières années. Dans cet article, retrouvez toutes les informations à savoir sur la licence en psychologie.

Cela vous intéressera aussi

Une licence en psychologie s'intègre de manière classique, via Parcoursup. Les étudiants entrent alors en L1. Il est également possible d'intégrer cette licence en L2 ou L3 après une prépa littéraire. 

À quoi mène une licence de psychologie ?

La plupart des étudiants ne s'arrêtent pas à la licence et continuent leurs études en faisant un master. Cela leur permet de se spécialiser dans un sous-domaine de la psychologie, en 2 ans supplémentaires. Parmi les options, on retrouve la psychologie clinique, la psychologie sociale ou encore la psychologie de développement.

Certains choisissent aussi de prolonger leurs études en intégrant une école spécialisée dans le paramédical ou dans le travail social. 

Après une L3 validée, il est également possible de commencer à préparer certains concours de la fonction publique pour devenir éducateur de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse) ou conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation. 

Quel est le profil de l’étudiant en psychologie ?

Tout d'abord, si vous voulez étudier la psychologie, il faut avoir une appétence particulièrement forte pour la lecture. En effet, tout au long du cours, l'étudiant est amené à analyser des textes d'auteurs qui ont contribué à la construction de la psychologie, à la fois la base théorique et la justification de la pratique.

Outre l'interprétation de ces textes, une autre caractéristique importante est la capacité à converser et à interagir avec les autres. En effet, il s'agit d'un cours qui demande d'interagir avec des personnes, les écouter et faire des interventions orales pertinentes.

Il est donc très important de développer la sensibilité avec laquelle vous pouvez comprendre le contexte de la vie de l'autre personne et avoir l'intention de l'aider en posant des questions.

Un psychologue doit savoir être à l'écoute et maîtriser l'empathie.

Qu’étudie-t-on en licence de psychologie ?

Tout d'abord, les concepts et les sujets de base seront introduits dans les premiers semestres : l'anatomie humaine, la neuroanatomie, la philosophie, la sociologie, l'histoire de la psychologie et l'anthropologie.

Ensuite, tout au long de la licence, des matériaux plus ciblés apparaîtront : la société, la psychologie sociale, le développement de l'enfant et le processus de vieillissement, les tests psychologiques et comment les utiliser et bien d'autres concepts importants.

Après avoir constitué cette base, vous suivrez des cours plus approfondis, qui permettent un contact avec la pratique professionnelle. L'étude de la nature de la souffrance mentale commence avec les cours de psychopathologie. Les cours de pratique clinique vous aideront à identifier les interventions les mieux adaptées à chaque situation ou cas.

Enfin, les cours d'éthique vous présenteront le code de déontologie de la psychologie, où vous apprendrez comment agir dans toutes les pratiques professionnelles possibles dans lesquelles vous serez impliqué à l'avenir.

Étudier la psychologie permet d’exercer à son compte

La psychologie clinique et la thérapie professionnelle sont deux domaines de pratique de la psychologie qui vous permettent d'ouvrir votre propre entreprise, et d'exercer de forme libérale. C'est une possibilité intéressante pour les jeunes qui ont le désir d'être leur propre patron, et ainsi gérer des tâches différentes, comme la comptabilité ou le développement d'une patientèle.

Les avantages d'avoir sa propre entreprise sont nombreux. Par exemple, le fait d'exercer en libéral vous donne de l'autonomie, des horaires de travail flexibles et la possibilité d'effectuer toutes les démarches administratives de la manière qui vous convient le mieux. Il est également possible de commencer à travailler dans une structure de santé et de basculer en libéral au milieu de sa carrière. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !