© miglagoa, Adobe Stock
Sciences

Star Wars : à quoi ressembleraient les sabres laser dans la vraie vie ?

Question/RéponseClassé sous :Physique , laser , science-fiction

Véritable arme incontournable de la saga Star Wars, pas de véritables Jedis sans sabre laser, symbole de leur puissance. Mais ces épées particulières sont-elles réalistes ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Star Wars : Que serait la Force dans le monde réel ?  Définie pour la première fois dans l'épisode IV, puis redéfinie dans la prélogie des années 2000, la Force dans Star Wars est bien mystérieuse... 

À première vue, non. Enfin, pas tels qu'ils apparaissent dans les films. Comme leur nom l'indique, les sabres laser sont composés de laser, donc de lumière ! Impossible alors de les faire s'entrechoquer dans d'épiques combats ; dans la réalité, de tels sabres se contenteraient de détruire tout ce qui passe à travers leur faisceau, jusqu'à ce que la lumière qu'ils émettent soit arrêtée. Mais là encore, par quoi ?

Dans Science ou Fiction, Futura explore l'existence possible (ou non) des sabres laser dans Star Wars

Stopper la lumière est bien sûr possible, mais le principe du laser, qui signifie littéralement « light amplification stimulated by emission of radiation », repose sur une amplification de celle-ci par, entre autres, des effets de miroirs. Par conséquent, arrêter un rayon laser demande un grand pouvoir d'arrêt, c'est-à-dire de la matière. Ainsi, lorsque les Jedis se battent avec leur faisceau laser qui se promène dans l'air, celui-ci devrait se propager jusqu'à être arrêté par des parois solides, voire, s'il est super puissant, il pourrait même transpercer ces parois. 

 Les Siths utilisent toujours des sabres laser rouges. © nnerto, Adobe Stock

Le plasma confiné est ce qui s'en rapproche le plus

Si on devait comparer les sabres laser avec des éléments existant dans notre monde et qui s'en rapprochent, ce serait avec du plasma confiné par champ magnétique. Le plasma s'obtient en chauffant très fortement un gaz jusqu'à ioniser une partie de ses atomes. Ce gaz ionisé interagit fortement avec son environnement, et peut émettre des photons selon ces interactions, donc de la lumière !

C'est ce qu'il se produit avec de l'orage : l'électricité ionise les gaz de l'atmosphère qui émettent de la lumière de manière soudaine. Cette lumière peut d'ailleurs changer de couleur en fonction des atomes qui ont été ionisés, ainsi lorsque l'air est sec, l'éclair sera plutôt blanc, tandis qu'avec une humidité ambiante élevée, les éclairs apparaîtront bleutés.

Ainsi, les couleurs des sabres laser des Jedis pourraient correspondre à différents atomes. Oui, cependant, il faut leur fournir beaucoup d'énergie pour qu'ils forment un plasma, et encore plus pour les confiner. Comme expliqué dans Science ou Fiction, « pour un jet de plasma de 10 cm de long à la température de 10.000 °C, il faudrait fournir environ 40 kW en continu. Soit la quantité d'énergie qu'il faudrait pour faire environ 260 km avec une voiture électrique ». De plus, attention au champ magnétique qui, à la moindre variation, changerait complètement la forme du sabre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !