Les studios Disney ont profité du Star Wars Day pour en dire plus sur le sabre laser. Il sera l'une des attractions du parc Star Wars : Galactic Starcruiser et ce sera au cœur d'un séjour de deux jours dans un hôtel de luxe. 

Moins d'un an à attendre... On pensait que ce n'était qu'un simple gadget, disponible en boutique, mais Disney a profité du Star Wars Day pour confirmer que le sabre laserlaser serait bel et bien disponible comme une attraction, et ce sera proposé, dès 2022, exclusivement au Walt Disney World Resort.

Dans une courte vidéo, on découvre le sabre laser, et on apprend qu'il faudra réserver son séjour au Star Wars : Galactic Starcruiser, ce nouveau parc qui ouvrira ses portesportes en 2022 au parc d'Orlando. Selon le communiqué, l'objet sera au cœur d'une aventure de deux jours, et Disney assure que ce sera du jamais-vu.

Le sabre laser devient réalité dans cette vidéo avec un système d'éclairage LED. © Disney

Sera-t-il disponible à la vente ?

En fait, ce sera une version évoluée du parc Galaxy's Edge et avec la possibilité de rester deux nuits comme dans Westworld. Sans doute que les visiteurs seront plongés dans l'ambiance de la saga, avec costumes, vaisseaux et donc sabre laser en main.

Au final, la seule interrogation concerne la disponibilité. Est-ce qu'il sera possible d'acheter le sabre laser dans les boutiques Disney ? Pour l'instant, aucune information ne circule mais selon The Verge, ils seront sans doute proposés en exclusivité aux clients de l'expérience Galactic Starcruiser et comme ils seront logés dans un hôtel de luxe, on peut s'attendre à ce que l'appareil coûte très, très cher...

Un dessin dévoile l'attraction qui utilisera le sabre laser. © Disney
Un dessin dévoile l'attraction qui utilisera le sabre laser. © Disney

Le secret de fabrication du nouveau sabre laser de Disney

Disney a dévoilé un authentique sabre laser pour une nouvelle attraction disponible en juin au Disneyland Park d'Anaheim. Son secret de fabrication est finalement enfantin puisqu'il reprend le principe du mètre enrouleur que tout bon bricoleur possède dans sa poche.

Publié par Fabrice Auclert le 13 avril 2021

Le 8 avril dernier, Disney tenait une conférence de presse pour annoncer l'ouverture de l'Avengers Campus, le 4 juin prochain, au Disneyland Park d'Anaheim, dans la banlieue de Los Angeles. Sur scène, un dirigeant de Disney est apparu avec un vrai sabre laser, et l'objet sera bel et bien présent dans le parc d'attraction.

Évidemment, tous les fans de Star Wars se sont empressés de découvrir les secrets de cette « arme », et c'est un développeur en réalité virtuelle qui a percé le mystère, et on doit dire que, finalement, c'est d'une simplicité enfantine. Repérée par The Verge, l'animation créée par Ben Ridout, permet de mieux visualiser le principe du mètre enrouleur. Là, c'est l'inverse : en appuyant sur le bouton, on étend le mètre, ou plutôt les mètres.

Sur ce croquis, on distingue bien le moteur, les deux « lames » enroulées situées au centre du manche, et enfin le rouleau de LED. © Disney
Sur ce croquis, on distingue bien le moteur, les deux « lames » enroulées situées au centre du manche, et enfin le rouleau de LED. © Disney

Une chaîne de LED pour illuminer le tube

Le brevet de ce jouet est disponible en ligne depuis 2018, et voici ce qu'on peut y lire : « La "lame" du sabre laser se compose de deux bobines de matériau translucidetranslucide qui reposent à plat une fois complètement enroulées, comme un ruban à mesurer à l'intérieur de sa bobine. Lorsque chaque ruban est tiré à l'extrémité, il se courbe en un demi-cercle qui forme la moitié de la lame. »

Pour l'illumination de la « lame », « une chaîne de LEDLED flexibles est montée sur une troisième bobine motorisée à l'intérieur du cadre du sabre laser ». Les deux moitiés de la lame sont imbriquées ensemble lorsqu'elles sortent du socle pour former un tube, créant ainsi un seul faisceau de sabre laser. Bien évidemment, tout cela reste souple, et il n'est pas conseillé de se battre avec. De la même façon qu'un mètre enrouleur se tord lorsqu'on l'agite.