Ils vivent non loin de la frontière kenyane, dans la basse vallée de l'Omo. Cette tribu possède son propre idiome, le mursi. Les moyens de subsistance de cette tribu de bergers nomades sont de plus en plus difficiles, à la suite de grandes sécheressessécheresses, mais aussi de la création de parcs nationaux avec leurs clôtures et leurs routes. Les femmes sont connues dans le monde entier pour le labret, plateau d'argileargile ornant leur bouche. Pour passer de l'enfance à l'âge adulte, les jeunes hommes doivent se soumettre à la cérémonie du « saut du taureau », des bovins sont alignés flancs contre flancs. Chaque homme nu doit effectuer quatre passages sur leurs dosdos sans tomber. Ils habitent dans des cases faites de roseaux, chaumechaume, branches et brindilles. Ils sont animistes et croient que tous les éléments de la nature, arbresarbres, pierres... possèdent un esprit. © Jimmy Nelson. Tous droits réservés