Nouvelle-Zélande : un demi-million de moules retrouvées « cuites » sur une plage !

Classé sous :Réchauffement climatique , moule verte de Nouvelle-Zélande , Nouvelle-Zélande

Sur une plage du Northland, la région la plus septentrionale de l'île du Nord en Nouvelle-Zélande, des centaines de milliers de moules vertes de Nouvelle-Zélande (Perna canaliculus) ont été « cuites » vivantes ! La région connaît actuellement un épisode de douceur et de sécheresse exceptionnel pour la saison. Ce phénomène, combiné à des marées basses en milieu de journée, a exposé les coquillages à la chaleur, qui en sont morts. Un habitant de la région, Brandon Ferguson, a filmé l'hécatombe et posté la vidéo sur les réseaux sociaux (voir ci-dessous). Plus de 500.000 coquilles vides ont été dénombrées.

Interrogé par The Guardian, le biologiste marin de l'université d'Auckland, Andrew Jeffs, s'inquiète de cette forte mortalité provoquée par le réchauffement climatique chez les espèces côtières. « Ces zones soumises aux marées sont déjà des endroits où la vie est compliquée et les fortes chaleurs de l'été les rendent encore plus difficiles à vivre. Ce sont seulement les animaux et les plantes les plus robustes qui pourront survivre là-bas ».

Les moules vertes de Nouvelle-Zélande sont endémiques du pays et souffrent particulièrement du réchauffement climatique. © Hub Media