« Éclairées par les rayons du soleilsoleil, les fines feuilles des nymphéas révèlent par transparencetransparence leurs nervations. Un spectacle étonnant sous la surface d'un petit lac aux eaux si troubles que j'ai bien failli renoncer, à tort, à le plonger. »

Ces ombelles flottant dans « l |ae19fde92b6dfc719cc357d25e8abef1| liquideliquide » offrent un tableau aquarellé, fascinant de beauté. Une immersion au cœur d'un aquarium géant... Les tiges souples des nymphéas dessinent d'ondulantes arabesques, comme une danse indolente sur variations en eaux calmes. Sous cet angle de prise de vue, elles semblent former une voûte aquatique, tapissant la surface de l'eauRémi MassonRémi Masson a su capturer de véritables tableaux vivants, graphiques, qui ont été source inépuisable d'inspiration pour les artistes, donnant naissance aux célèbres cycles des Nymphéas de Claude Monet.

Ces plantes aquatiques ont à la fois des organes submergés et flottants (semi-aquatiques). Il en existe de nombreuses variétés sous le nom de nénuphar mais n'appartenant pas tous à la même famille des Nymphéacées. Celles-ci sont du genre Nymphoïdes, de la famille des Menyanthaceae, un faux nénuphar. Elles se trouvent dans les lacs, les mares et les zones humides. Ce sont des producteurs primairesproducteurs primaires de matièresmatières organiques, d'habitats, de lieux de refuge et de reproduction.

© Rémi Masson, tous droits réservés, Futura