Sciences

À la découverte du tracker

Dossier - Trackers : le combat du feu par les airs
DossierClassé sous :Incontournables , aéronautique , tracker

-

Les trackers S-2FT de la Sécurité civile sont le fer de lance des moyens aériens dans le cadre de la stratégie générale de lutte contre les feux de forêts.

  
DossiersTrackers : le combat du feu par les airs
 

Quelles sont les caractéristiques des trackers, ces avions au service de la lutte contre les incendies ? 

Un tracker en vol. © Tracker-France - Tous droits de reproduction interdits

La réglementation sur la maintenance et l'entretien du tracker

Le tracker a une certification de type canadienne. En France, bien que ces avions ne soient pas régis par la DGAC (immatriculation F-Zoulou), les exigences globales de navigabilité sont respectées. Le référentiel de base pour leur entretien est, depuis 1998, le règlement européen « JAR 145 ».

Le manuel de maintenance définit notamment l'échéancier des opérations d'entretien à respecter, ainsi que les équipements à potentiel ou les pièces à durée de vie limitée, dont la cellule de l'avion, qui est limitée à 25.000 heures de vol au total.

Cette maintenance préventive est découpée en différentes périodicités adaptées par la DDSC : visite journalière, 25 heures, 75 heures, 150 heures et enfin la visite annuelle ou 400 heures, effectuée avant chaque saison des feux. Un programme supplémentaire d'inspection structurale (SSID) est également applicable et un Service bulletin (SB) ou des consignes de navigabilité (AD/CN) peuvent rendre impératifs certains travaux d'entretien ou de modification.

Exemple du Turbo Firecat

Le Turbo Firecat est un biturbopropulseur à aile haute, doté d'un train d'atterrissage tricycle. Les ailes sont repliables au sol. Les deux moteurs délivrent une puissance de 1.424 cv chacun.

Turbo Firecat sur le point de décoller pour arrêter un feu de forêt. © Tracker-France - Tous droits de reproduction interdits

En configuration opérationnelle, l'équipage normal est de un pilote. Pour une vitesse de croisière de 360 km/h, cet avion bénéficie d'une autonomie de 3 heures 30. La vitesse de largage sur feu se situe aux alentours de 210 km/h.

Le réservoir de retardant a une capacité de 3.400 litres et comprend quatre soutes sélectionnables, en totalité, par paire ou séparément.