Sciences

La spéciation, ou comment une nouvelle espèce apparaît

Dossier - Anatomie comparée de l'Homme et du singe
DossierClassé sous :anthropologie , singe , Homme

Les singes sont des animaux fascinants pour l'Homme. Mais quelles différences y a-t-il entre eux et nous ? Petit cours d'anatomie comparée pour tout comprendre.

  
DossiersAnatomie comparée de l'Homme et du singe
 

Nous pouvons nous poser la question de savoir comment se différencient les espèces les unes des autres au cours du temps. Très brièvement, voici quelques mécanismes qui permettent à une nouvelle espèce d'apparaître : c'est la spéciation.

La spéciation, ou comment une nouvelle espèce apparaît. Ici, représentation de l'ADN. © Polesnoy, Fotolia

Nous n'entrerons pas dans les détails mais il faut retenir que pour qu'il y ait spéciation, la modification doit être héréditaire (c'est-à-dire toucher les cellules germinales) et que la reproduction entre les « anciens » et les « nouveaux » ne doit plus être possible. Les modifications peuvent se faire au niveau du génome lui-même ou de l'ensemble de la population.

Gènes et chromosomes : remaniement, mutation…

Le changement peut être un remaniement chromosomique, par exemple une inversion (voir aussi page suivante de ce dossier).

Remaniement chromosomique : inversion. © DR

Mais il peut être génique au niveau du code proprement dit ; on a alors une mutation, par exemple un changement de base (voir aussi page suivante de ce dossier).

Mutation par changement de base. © DR

Le changement peut se faire au niveau de la population en isolant certains gènes, par exemple par une barrière géographique infranchissable :

Spéciation via des gènes isolés. © DR

Ou le changement survient par simple dérive génétique, la sélection privilégiant certains gènes :

Spéciation par dérive génétique. © DR

Les détails de la génétique ne sont pas à l'ordre de ce dossier, mais il ne faut pas oublier que les gènes sont régulés par d'autres gènes et que le fait qu'un gène ne s'exprime pas ne signifie pas qu'il n'existe pas.

D'autre part, un gène peut s'exprimer plus ou moins, il peut y avoir des variations dans l'expression même du gène, selon les circonstances, ce qui peut entraîner des modifications apparentes importantes, même pour une toute petite modification de la régulation, sans aucun changement sur le génome (les hétérochronies en sont un exemple). Bref, c'est complexe et on n'en sait pas encore beaucoup sur le sujet...