Il y a un milliard d’années, le centre de notre Voie lactée a connu une période d’intense activité. Une flambée de formation stellaire semblable à celle qui se produit dans les galaxies les plus brillantes de notre univers. © Nogueras-Lara et al., ESO
Sciences

Quand 100.000 supernovae explosaient au centre de la Voie lactée

ActualitéClassé sous :voie lactée , Galaxie , centre galactique

Les astronomes avaient imaginé l'histoire de notre Voie lactée sans trop de remous. Mais de nouvelles observations montrent que notre centre galactique a connu une période de naissance d'étoiles extrêmement intense il y a un milliard d'années. Plus de 100.000 supernovae ont ensuite probablement explosé dans un intervalle de temps court.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Mission Gaia : la Voie lactée bientôt cartographiée  La mission Gaia de l'ESA a mesuré les positions et les vitesses d'un milliard d'étoiles dans la Voie lactée. Cela va permettre de reconstituer l'histoire de notre Galaxie, de mieux connaître sa structure mais aussi de partir à la chasse à la matière noire et aux exoplanètes. 

Longtemps, les chercheurs ont considéré le processus de formation stellaire dans la région centrale de notre Voie Lactée comme continu. Mais aujourd'hui, des images d'une spectaculaire résolution viennent nous raconter une histoire toute différente. Et les astronomes de l'European Southern Observatory (ESO) avancent même désormais l'hypothèse d'une période d'intense activité il y a environ un milliard d'années.

Cette conclusion, ils la tirent d'observations réalisées avec l'instrument HAWK-I du Very Large Telescope (VLT) implanté dans le désert d'Atacama (Chili). Cette caméra sensible aux infrarouges a en effet pu percer les poussières pour dévoiler des images inédites du centre galactique. Des images d'une précision égale à celle qui permettrait de voir un ballon de football posé à Zurich depuis Munich, soit à plus de 300 kilomètres de distance.

Cette belle image de la région centrale de la Voie lactée a été prise avec l'instrument HAWK-I du Very Large Telescope (VLT). Elle montre des caractéristiques intéressantes de cette partie de notre Galaxie. Elle met en évidence l'amas d'étoiles nucléaires (NSC) en plein centre et l'amas des Arches, l'amas d'étoiles le plus dense de la Voie lactée. Les autres caractéristiques comprennent l'amas du Quintuplet, qui contient cinq étoiles proéminentes, et une région d'hydrogène gazeux ionisé (HII). © Nogueras-Lara et al., ESO

Et l'instrument permet aussi un grand champ de vision. De quoi couvrir une zone de plus de 60.000 années-lumière carrées. « Cette étude sans précédent nous donne des informations détaillées sur le processus de formation des étoiles dans cette région de la Voie lactée », explique Rainer Schödel, astronome à l'Institut d'astrophysique d'Andalousie (Espagne).

Une centaine de milliers de supernovae

Ainsi, les chercheurs ont découvert qu'environ 80 % des étoiles du centre galactique se sont formées au cours des premières années de notre Voie lactée. Il y a entre 13,5 et 8 milliards d'années. Une période plus calme a succédé. Pendant environ six milliards d'années, presque aucune étoile n'a été formée. Et il y a un milliard d'années, ça a été l'explosion. Sur une période de moins de 100 millions d'années, d'innombrables étoiles - d'une masse pouvant atteindre des dizaines de millions de fois celle de notre Soleil - se sont allumées dans le centre galactique.

Sur cette vidéo, d'abord une vue à grande échelle de la Voie lactée puis un zoom sur la région centrale de notre Galaxie. La zone récemment observée avec l'instrument HAWK-I du Very Large Telescope (VLT) avec une résolution angulaire de 0,2 seconde d'arc.

Pour ce faire une idée plus juste de l'activité de notre Galaxie à cette époque, il faut noter qu'à l'heure actuelle, notre Voie lactée dans son ensemble forme des étoiles à un rythme d'environ une ou deux masses solaires par an. « À cette période, notre centre galactique devait former des étoiles à un rythme de plus de cent masses solaires par an, un peu comme le font les fameuses galaxies à sursaut de formation d'étoiles », indique Francisco Nogueras-Lara, du Max-Planck Institute (Allemagne).

Notre centre galactique devait former des étoiles à un rythme fou

Conséquence de cette littérale explosion d'activité et de la création en quantité d'étoiles massives à courtes durées de vie : l'explosion probable, dans la foulée et dans un temps bref à l'échelle de l'univers, de 100.000 supernovae« Sans doute l'évènement le plus énergétique de l'histoire de notre Voie lactée », commente l'astronome.

  • Les astronomes ont obtenu une image d’une résolution sans précédent du centre de notre Voie lactée.
  • Elle révèle de nouvelles informations concernant le processus de formation d’étoiles qui s’y est joué depuis la formation de notre Galaxie.
  • Il y a un milliard d’années, notre Voie lactée a connu un épisode d’activité extrêmement intense.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !