Sciences

Dossier : tout sur le Sida, du dépistage du VIH aux thérapies

ActualitéClassé sous :Vie du site , SIDA , VIH

Découvrez le dossier « Sida : comment vaincre le VIH ? Voilà 30 ans que le monde fait face au VIH », virus occasionnant le Sida. Explorez ses origines, les traitements possibles, pour quelles raisons la maladie n'est toujours pas enrayée ainsi que les pistes explorées pour la vaincre.

Le VIH, ici en vert, est un tueur en série miniature qui a déjà emporté des millions de vies, et qui malheureusement poursuivra encore son œuvre meurtrière. Quand pourra-t-on stopper le Sida ? © Goldsmith et al., CDC, DP

 

 

Plus de 25 millions de victimes dans le monde en 30 ans, et un taux de mutation très supérieur aux autres virus : le VIH, responsable du Sida, donne du fil à retordre aux chercheurs de tous horizons. Depuis la découverte du VIH, les progrès nous rapprochent pas à pas de l'éradication de la maladie. Si on en est encore loin, l'espoir persiste. Mais comment parviendrons-nous à vaincre le Sida ?

 

 

 

Le Sida a été découvert au début des années 1980. Depuis, des millions de personnes ont été contaminées et la plupart d'entre elles en sont mortes, sur toute la planète, mais surtout en Afrique. Le Sida est donc devenu une pandémie.

 

 

 

Le Sida est causé par un virus passé du singe à l'Homme voilà un siècle environ. Comment ? C'est sur ce point que les hypothèses diffèrent. Chasseur de viande de brousse ou vaccination antipolio ? La première semble avoir un peu d'avance...

 

 

 

Le virus du Sida détruit peu à peu les lymphocytes T CD4+, des cellules chargées de la bonne coordination de la réponse immunitaire. Ainsi, les défenses de l'organisme sont fragilisées au point de ne plus pouvoir lutter contre des infections normalement bénignes, devenant alors mortelles. C'est l'immunodéficience.

 

 

 

Il n'existe que trois modes de transmission du VIH : la voie sanguine, la voie sexuelle et l'allaitement. Mais les contaminations se produisent dans des proportions très variables...

 

 

 

Mieux vaut prévenir quand on ne sait pas guérir. C'est pourquoi médecins et associations insistent sur la nécessité de limiter au maximum les risques de contamination pour les personnes séronégatives au VIH. Les solutions sont diverses et variées.

 

 

 

Il existe différents tests pour détecter la présence du VIH, et parfois il faut les cumuler pour confirmer le résultat. Il y en a même que l'on peut utiliser tout seul chez soi.

 

 

 

Le test Elisa est le principal test de dépistage du Sida, car il est recommandé par les autorités sanitaires. Il repose sur la détection de complexes immuns formés à la suite d'une liaison entre un anticorps et son antigène. Voyons comment il fonctionne.

 

 

 

Après contamination par le VIH et sans traitement efficace ou sans traitement du tout, le système immunitaire perd peu à peu son activité. L'organisme risque alors de développer des maladies qualifiées d'opportunistes, car elles profitent de cette faiblesse pour se déclarer. Et pour tuer.

 

 

 

Alors que pour bon nombre de maladies communes, les stratégies de vaccination ont montré leur efficacité, le VIH résiste pour l'heure aux différents vaccins préventifs et thérapeutiques qu'on lui oppose.

 

 

 

Les traitements antirétroviraux ciblent des molécules clés du VIH et permettent de contrôler la charge virale et d'élever les populations de lymphocytes T4. Parfois avec un tel succès, que le patient peut vivre sans médicaments. Mais ceci n'est que le bon côté des choses...

 

 

 

À l'heure de la rédaction de ce dossier, il n'existerait qu'un seul patient qui serait guéri du Sida. Il s'appelle Timothy Brown, il est américain et on le surnomme « le patient de Berlin », car il a été soigné dans un hôpital de la capitale allemande. Il a bénéficié d'une thérapie particulière qui, malheureusement, ne peut pas être reproduite à grande échelle. En revanche, bientôt, de nouvelles personnes pourraient le rejoindre...

 

 

 

Après 30 ans d'épidémie, tous les espoirs sont permis. Les thérapies commencent à se montrer de plus en plus efficientes, et d'autres pourraient à l'avenir les surpasser encore en efficacité. Un rêve qui montre qu'il n'y a plus rien d'inaccessible...

 

 

 

Chaque jour, des bénévoles et des professionnels renseignent, accompagnent et conseillent au quotidien les personnes séropositives, leur entourage ou simplement ceux qui ont des questions. Il est temps de faire honneur aux principales associations ou instances de lutte contre le Sida.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi