Sciences

Le parachute spatial "Demonstrator" n'a pas été retrouvé

ActualitéClassé sous :Univers , parachute spatial , demonstrator

Les recherches de l'engin spatial expérimental "Demonstrator" ont été suspendues sur le polygone Koura (Kamtchatka). L'engin, qui n'a pas été retrouvé, n'a émis aucun signal. Les spécialistes émettent l'hypothèse selon laquelle l'engin ne s'est pas ouvert avant de brûler dans l'atmosphère.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Lancé le 7 octobre depuis le sous-marin atomique "Borissoglebsk" à l'aide du lanceur Volna, l'engin s'est séparé normalement du lanceur. À l'heure prévue, il est entré dans l'atmosphère avant de descendre en direction du polygone (90 sur 100 kilomètres).

"Demonstrator" ou "parachute spatial" est le premier dispositif de freinage pneumatique réutilisable au monde. Destiné à ramener différents objets de l'espace, l'appareil est fabriqué avec une matière thermostable et rempli d'azote. En vol, le dispositif reste compact. Au moment d'entrer dans l'atmosphère, il se gonfle et se transforme en parachute-frein.

L'appareil est équipé d'un frein pneumatique et sert à ramener des charges de l'espace sur Terre et à effectuer des atterrissages sur d'autres planètes. Les spécialistes n'excluent pas la possibilité de l'utiliser, dans l'avenir, pour le retour d'urgence des cosmonautes.

L'appareil a une masse de 140 kg. Rangé dans le sac, il est placé dans une capsule de protection et installé à la place de l'ogive de la fusée porteuse. Le frein pneumatique est un ballon gonflable en tissu spécial comprenant deux compartiments dont l'un et de 2,3 m et l'autre de 3,8 m de diamètre. La protection thermique souple de l'appareil permet de maintenir à l'intérieur une température de 25° à 30° C.

Demonstrator a déjà été lancé à trois reprises au moyen d'une fusée Volna mais aucune de ces tentatives n'a été un succès absolu.

Cela vous intéressera aussi