Sciences

En image : le parachute de Curiosity photographié par l'orbiteur MRO

ActualitéClassé sous :Astronautique , Curiosity , MRO

L'atterrissage de Curiosity n'a pas été le seul exploit de la journée d'hier. Les équipes de la Nasa ont programmé la sonde MRO pour qu'elle photographie Curiosity accroché à son gigantesque parachute, pendant sa descente dans l'atmosphère martienne.

Spectaculaire photographie faite par l'orbiter MRO montrant la descente de Curiosity sous son parachute. La résolution de cette image est de 33,6 cm par pixel, ce qui permet de discerner facilement les détails du parachute comme l'intervalle entre les différentes bandes ou le trou central. © Nasa, JPL-Caltech, University of Arizona

Hier, juste avant le remarquable atterrissage à seulement 250 m du point prévu, un autre exploit a été réalisé quand la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) est parvenue à photographier Curiosity pendant sa descente, freiné par son parachute de 20 m de diamètre (16 m pour la section efficace une fois déployé) et long de 50, le plus grand jamais réalisé pour un vol extraterrestre. Fabriqué par Pioneer Aerospace, une filiale du groupe français Zodiac, il a été conçu pour résister à un déploiement à la vitesse de Mach 2,2 dans l'atmosphère martienne et générer une force de freinage allant jusqu'à 30 tonnes.

Ce cliché a été pris alors que MRO se situait à 340 km de Curiosity qui, lui, était à seulement 3 km de la surface martienne, à moins de 3 minutes de son atterrissage. En raison de l'angle de la prise de vue, le site d'atterrissage n'est pas visible sur cette image.

Panorama virtuel que doit observer Curiosity. Il a été réalisé en assemblant plusieurs captures d'écran du logiciel de simulation de la Nasa, Eyes on the Solar System. © Pierre Arpin, Nasa

MRO photographie Curiosity au bon moment

Le bouclier thermique avait déjà été largué et l'immense parachute, ouvert à environ 400 m/s avait déjà bien ralenti la descente. Au moment de ce cliché, la vitesse de Curiosity devait atteindre une centaine de mètres par seconde, soit plus de 300 km/h.

Cette photo n'a évidemment pas été simple à prendre. Les équipes de la Nasa, celles de Curiosity et de MRO, travaillent à sa réalisation depuis le mois de mars. Les dernières commandes ont été envoyées à la sonde 72 heures avant l'heure H. Un timing parfait : une seconde plus tôt ou plus tard et MRO ratait Curiosity.

Essais en soufflerie du parachute de Curiosity (en avril 2009). Une fois ouvert, son diamètre atteint 16 m (la toile, elle, mesure plus 20 m) et la longueur plus de 50 m. Pour se faire une idée de la grandeur du parachute, repérez les deux techniciens du centre Ames, en bas à droite de l'image. © Nasa, Ames

Cette image a été prise par Hirise, la caméra la plus puissante jamais envoyée autour d'une autre planète que la Terre. Son miroir primaire de 50 cm et ses capteurs lui permettent de photographier des scènes avec une résolution de 25 à 35 cm par pixel, de sorte que l'on distingue des détails d'environ 1 m.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi