Sciences

Désintégration de Columbia : le fil de la catastrophe minute par minute

ActualitéClassé sous :Univers , désintégration columbia , navette

-

Samedi 1er février 2003, une date qui restera dans les mémoires. A 15h heure de Paris, à 60km d'altitude, la navette Columbia (la plus ancienne) se désintègre dans l'atmosphère, tuant ainsi ses sept membres d'équipage, dont 2 femmes et le premier astronaute Israélien de l'histoire.
Nous vous proposons de revenir sur ce tragique événement, minute par minute.

7H heure locale, 13h heure de Paris

La navette Columbia est sur orbite à 280 km d'altitude. L'équipage attend le feu vert du centre de contrôle de Houston pour la rentrée dans l'atmosphère. Derniers préparatifs.

7H49 heure locale, 13h49 heure de Paris

Accord de Houston pour la réorientation de la navette en prévision de la descente.

8H09 heure locale, 14h09 heure de Paris

Le directeur de la phase de rentrée, Leroy Cain donne à Columbia le feu vert pour quitter l'orbite.

8H15 heure locale, 14h15 heure de Paris

Columbia au-dessus de l'océan Indien. La navette commence sa descente vers la Terre, queue la première, inversée sur le dos.

8H23 heure locale, 14h23 heure de Paris

Les ordinateurs de guidage inertiel (pilote automatique) manoeuvrent la navette pour la renverser sur le ventre et nez en avant.

8H32 heure locale, 14h32 heure de Paris

Les deux derniers groupes auxiliaires de puissance (générateurs d'électricité), sont actionnés pour fournir la pression des systèmes hydrauliques qui serviront à commander les gouvernes et ailerons de la navette, ainsi que la sortie du train d'atterrissage.

8H42 heure locale, 14h42 heure de Paris

La navette se trouve au-dessus de l'Océan pacifique à 144 km d'altitude et file vers la Terre à 27.000 km/h (Mach 25).

8H44 heure locale, 14h44 heure de Paris

Phase dite d'"interface d'entrée": la navette, le nez cabré à 40 degrés, rencontre les premières couches de la haute atmosphère. Les tuiles du bouclier thermique qui protègent le ventre de Columbia commencent à s'échauffer.

8H49 heure locale, 14h59 heure de Paris

Columbia commence une série de virages en enfilement gauche droite destinés à lui faire perdre de la vitesse. Le premier virage est sur la droite.

8H52 heure locale, 14h52 heure de Paris

Columbia franchit la côte californienne. Le centre de contrôle de Houston enregistre un léger écart de température dans le compartiment du train d'atterrissage gauche. Trois capteurs thermiques des circuits hydrauliques de freinage indiquent une hausse de température de 8 à 15 degrés.

  • Lire l'actualité "Témoignage étonnant d'un astronome californien"

    8H53 heure locale, 14h53 heure de Paris

    Hausse de température signalée par un quatrième capteur dans l'aile gauche.

    8H54 heure locale, 14h54 heure de Paris

    Hausses de températures de 15 degrés en cinq minutes dans le fuselage au-dessus de l'aile gauche.

    8H55 heure locale, 14h55 heure de Paris

    La navette se trouve au-dessus du sud du Nevada.

    8H56 heure locale, 14h56 heure de Paris

    Columbia survole le nord de l'Arizona.

    8H57 heure locale, 14h57 heure de Paris

    Au-dessus du Nouveau-Mexique, la navette, toujours en pilotage automatique, entame un virage sur la gauche pour réduire encore sa vitesse. Rupture des transmissions vers Houston des mesures de température dans l'aile gauche.

    8H58 heure locale, 14h58 heure de Paris

    Columbia part en roulis sur la gauche, sous l'effet d'une résistance aérodynamique côté gauche, d'origine inexpliquée. Le "stabilisateur automatique de roulis" tente de compenser.

    8H59 heure locale, 14h59 heure de Paris

    L'ordinateur de bord tente de compenser encore en activant deux mini-fusées de contrôle directionnel. A 61 km d'altitude, Columbia file à plus de 21.000 km/h et pénètre au-dessus du Texas.

    Dernier échange radio:

      "And Columbia, Houston, we see your tire pressure messages and we did not copy your last."
      (A vous Columbia, ici Houston. Nous avons reçu vos derniers messages sur la pression des pneus. Nous n'avons pas capté le dernier (message)... ".

      Columbia : "Roger, ah, ba (unintelligable)"
      (Bien reçu, mm..." non intelligible).


    9h heure locale, 15h heure de Paris

    Houston perd le contact radio et le suivi radar. La navette se désintègre dans le ciel, selon des témoins au Texas.

    La navette Columbia se désintégrant dans le ciel du Texas.

    9H16 heure locale, 15h16 heure de Paris

    L'administrateur de la NASA, Sean O'Keefe, contacte le Président Bush quand la navette n'atterrit pas à l'heure prévue (9h16 heure locale).

    9H29 heure locale, 15h29 heure de Paris

    La NASA se déclare en état d'urgence.

    11H heure locale, 17h heure de Paris

    Le Président Bush revient à Washington.

    Le drapeau placé sur l'horloge de compte à rebours au centre spatial de Kennedy à Cap Canaveral est mis en berne.
    Quelques minutes plus tard, les drapeaux de la Maison Blanche seront eux aussi mis en berne.

    13H heure locale, 19h heure de Paris

    L'administrateur de la NASA annonce officiellement la perte de Columbia et de ses sept astronautes.

    Les 7 membres d'équipage posant devant la navette Columbia. De gauche à droite : Michael Anderson (USA), Rick Husband (USA), Laurel Clark (USA), William McCool (USA), Ilan Ramon (Israël), Kalpana Chawla (USA), David Brown (USA).

    13H25 heure locale, 19h25 heure de Paris

    Le président des USA, Georges W. Bush, appelle son homologue Israélien Ariel Sharon. Ils s'entretiennent pendant environ 5 minutes.
    Parmi l'équipage de Columbia, le premier astronaute Israélien de l'histoire, Ilan Ramon, une fierté nationale pour son pays.

    14H heure locale, 20h heure de Paris

    Allocution du président Bush à la nation américaine : "Columbia est perdue", "il n'y a aucun survivant".

    /li>

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi