La première image de Sagittarius A*, le trou noir supermassif au centre de la Voie lactée ne montre pas S4716, une étoile qui tourne autour de lui en seulement 4 ans. © ETH Collaboration
Sciences

Cette étoile passe très près du trou noir géant de la Voie lactée à 8.000 km/s !

ActualitéClassé sous :trou noir supermassif , Sagittarius A* , voie lactée

Après la publication de la toute première image de Sagittarius A*, le trou noir supermassif au centre de la Voie lactée continue d'attirer l'attention. Aujourd'hui, avec cette étoile qui tourne incroyablement vite autour de lui.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La première image du trou noir central de la Voie lactée, Sagittarius A*  L'EHT vient de dévoiler la toute première image du trou noir central de notre galaxie, nommé Sagittarius A*. Ce monstre astronomique de 4 millions de masses solaires se situe à 27.000 années-lumière de nous, et son ombre possède un diamètre équivalent à 15 fois la distance Terre-Lune ! 

Il y a quelques semaines, les astronomes nous révélaient la première image de Sagittarius A* (SgrA*), le trou noir supermassif au centre de la Voie lactée. Un moment historique après celui de M87*. Aujourd'hui, c'est une étoile qui tourne autour du monstre qui fait parler d'elle. Parce que des chercheurs de l'université de Cologne (Allemagne) et de l'université Masaryk de Brno (République tchèque) viennent de mesurer que cette étoile, baptisée S4716, fait un tour complet de Sagittarius A* en seulement 4 ans. De quoi faire d'elle l'étoile avec la plus courte période orbitale connue des astronomes.

Parce qu'elle se déplace à grande vitesse. Pas moins de 8.000 kilomètres par seconde (km/s). Mais aussi parce qu'elle orbite à une toute petite distance de notre trou noir supermassif. Seulement 100 unités astronomiques. Comprenez, à une distance équivalente à seulement 100 fois celle qui nous sépare de notre Soleil -- soit 100 fois 149.597.870 kilomètres.

Ici, Sagittarius A*, le trou noir supermassif au centre de la Voie lactée est marqué d’une croix noire. Les traits de couleur montrent les orbites supposées de quelques étoiles qui tournent autour. Parmi lesquelles, la fameuse S4716. © Peißker et al., The Astrophysical Journal

Une découverte inattendue

Les observations ont été menées sur une période de près de 20 ans. À renfort de pas moins de cinq télescopes. Dont quatre couplés pour permettre de recueillir des données encore plus précises et détaillées. Mais selon les astronomes, nous atteignons là une limite de ce qui peut être fait à l'aide de télescopes traditionnels.

Pour les chercheurs, le plus inattendu, c'est peut-être que leurs observations montrent que cette étoile se place sur une orbite stable. Ils estiment par ailleurs, compte tenu de la difficulté à voir apparaître des étoiles à proximité d'un trou noir comme celui situé au centre de la Voie lactée, que S4716 a dû se former ailleurs. Puis s'approcher ainsi de Sgr A* sous l'effet d'interactions avec d'autres étoiles ou d'autres objets qui constituent celui que les astronomes connaissent sous le nom d'amas S. Un amas dense d’étoiles, de luminosités et de masses différentes, dans l'environnement proche de notre trou noir supermassif.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !