Il y a 9.200 ans, en plein minium d’activité, notre Soleil a connu une éruption majeure dans les glaces sur Terre ont gardé la mémoire. © lukszczepanski, Adobe Stock
Sciences

Une puissante tempête solaire a frappé la Terre il y a 9.000 ans quand le Soleil était calme

ActualitéClassé sous :soleil , activité solaire , Groenland

Les plus grosses éruptions solaires apparaissent pendant les périodes d'activité les plus intenses de notre Étoile. C'est connu. Mais des chercheurs montrent aujourd'hui qu'il y a environ 9.200 ans, une tempête majeure s'est déchaînée en plein minimum d'activité.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une éruption solaire majeure filmée par la Nasa  Le soleil est en perpétuelle activité, il abrite en son cœur une réaction thermonucléaire qui dégage de la lumière et un vent solaire qui vient ensuite frapper notre planète. Parfois, il est le théâtre de puissantes éruptions. Le télescope à rayon X nuSTAR a pu capturer en vidéo une des plus puissantes de 2014. 

Les éruptions solaires restent difficiles à prévoir. Mais les astronomes s'accordent à dire qu'elles se produisent de préférence lors des phases les plus actives de notre Soleil. Celles au cours desquelles apparaît aussi le maximum de taches solaires. Pourtant, des chercheurs de l’université de Lund (Suède) montrent aujourd'hui qu'une importante éruption s'est produite il y a environ 9.200 ans. Une période connue pour avoir été parmi les moins actives de notre Étoile.

Lorsqu'une telle éruption survient, des particules cosmiques de haute énergie arrivent jusqu'à la Terre. Elles produisent alors des isotopes radioactifs de béryllium-10 (10Be) et de chlore-36 (36Cl). La trace de ces pics peut être conservée dans la glace ou dans les sédiments.

Un risque pour la vie sur Terre

Ce sont des carottes de forage venues du Groenland et de l’Antarctique que les chercheurs ont analysé à la recherche de tels pics. Un travail qu'ils qualifient de « long et coûteux », mais qui a porté ses fruits. Les quantités de 10Be et de 36Cl trouvés dans les carottes de glace indiquent qu'une tempête solaire majeure jusqu'alors inconnue s'est produite pendant une période de faible activité de notre Soleil.

Les chercheurs estiment que si une tempête solaire de cette ampleur venait à frapper la Terre aujourd'hui, les conséquences seraient importantes. Des pannes de courant, des dommages causés aux satellites, un risque pour le trafic aérien et les astronautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Et même possiblement, un effondrement de nos systèmes de communication. D'où l'importance de continuer à essayer de mieux les prévoir et d'apprendre à s'en protéger.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !