La mise en ligne de la thèse de Stephen Hawking peut paraître une rare opportunité de voir de près le travail des chercheurs en physique théorique et en particulier de celui du maître de la gravité... mais il n'en est rien ! Bien des travaux de Hawking sont consultables en accès libre sur la toile.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : pourquoi l'univers est-il en expansion ? Avec la découverte de l'expansion de l’univers sont nées d’autres questions : à quelle vitesse cette expansion se produit-elle ? y a-t-il accélération ? ou bien ralentissement ? Futura-Sciences a interrogé Aurélien Barrau, astrophysicien spécialisé en cosmologie et auteur du livre Des univers multiples.

Il y a plus d'une semaine, lorsque la thèse de Stephen HawkingStephen Hawking a été mise en ligne par l'université de Cambridge, le serveurserveur a rapidement été submergé par les demandes des curieux cherchant à visiter la cathédrale en ligne. Bien sûr, le niveau de son contenu était si élevé que bien des internautes qui ont réussi à la télécharger n'ont pas dû y comprendre grand-chose. Mais qui connaît les principes de la constructionconstruction des pyramides égyptiennes ? Ce n'est pas nécessaire pour visiter ses monuments.

Toujours est-il que de nombreux travaux scientifiques du maître de la théorie de la relativité généralerelativité générale sont disponibles depuis longtemps pour le grand public grâce au fameux site d'arXiv où sont archivés tous ses articles techniques depuis 1992. Pour s'en convaincre il suffit d'aller ici.


Une conférence récente de Stephen Hawking. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © trobeoforos

Devenez ami avec Hawking

On peut même parcourir une partie du célèbre traité sur les singularités qu'il a écrit au début des années 1970 avec son condisciple Georges Ellis The Large Scale Structure of Space-Time et que l'on peut considérer comme un développement considérable de sa thèse passée en 1960.

Ses articles mémorables sur la découverte du rayonnement des trous noirstrous noirs et l'introduction du temps imaginaire en cosmologiecosmologie quantique sont aussi consultables sur Google. On peut même devenir ami avec Steven sur Facebook.

Pour les courageux qui ont envie de gravir l'Everest, ils peuvent commencer avec les cours des prix Nobel de physiquephysique Gerard ‘t Hooft et Kip Thorne, panachés avec ceux de Robert Geroch.


Article de Nathalie MayerNathalie Mayer publié le 23/10/2017

C'est pour éveiller la curiosité du public pour les sciences que Stephen Hawking a décidé de rendre sa thèse, publiée en 1966, gratuitement accessible en ligne. Et le succès devrait être au rendez-vous. « Les propriétés des universunivers en expansion » est déjà le document le plus demandé à la consultation sur le site de l'université de Cambridge.

« J'espère encourager les gens du monde entier à cesser de regarder leur nombril et à tourner leurs yeuxyeux vers les étoilesétoiles. Les inciter à s'interroger sur notre place dans l'Univers et à essayer de donner un sens au cosmos. N'importe qui, n'importe où dans le monde, devrait avoir librement accès non seulement à mes travaux, mais à tous les travaux des grands esprits. »

C'est ainsi que Stephen Hawking justifie sa décision de rendre accessible, sur InternetInternet, l'intégralité de sa thèse, rédigée en 1966. Le désormais célèbre cosmologiste n'était alors qu'un étudiant de 24 ans parmi tant qu'autres. Et rendre accessible « Les propriétés des univers en expansion » ne signifie malheureusement pas que tout le monde pourra en comprendre l'essence.

La thèse de Stephen Hawking passée alors qu'il n'avait pas encore 24 ans. © Stephen Hawking
La thèse de Stephen Hawking passée alors qu'il n'avait pas encore 24 ans. © Stephen Hawking

L'expansion de l'Univers par Stephen Hawking

Dans les grandes lignes, le texte traite des implications et des conséquences de l'expansion de l’Univers. Il montre, entre autres, que l'expansion met gravement en difficulté la théorie de la gravitationgravitation de Hoyle et Narlikar. Il examine aussi les perturbations d'un univers homogène et isotropeisotrope en expansion.

Il conclut notamment que les galaxies que nous observons aujourd'hui ne peuvent résulter simplement de la croissance de perturbations qui étaient originellement petites. Et que l'apparition de singularités de l'espace-temps est inévitable. De quoi laisser songeur !