L'intérieur de la cabine passagers du SpaceShipTwo de Virgin Galactic. © Virgin Galactic
Sciences

Virgin Galactic ouvre sa billetterie : voici le prix d'un billet pour voler aux portes de l'espace

ActualitéClassé sous :Espace , Virgin Galactic , tourisme spatial

450.000 dollars, c'est le prix de quelques minutes d'impesanteur à bord de l'avion spatial de Virgin Galactic ; l'entreprise vient d'ouvrir les réservations, bien qu'elle soit toujours en attente des autorisations fédérales américaines.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Unity, le nouveau SpaceShipTwo de Virgin Galactic  L’activité de Virgin Galactic est principalement axée sur le tourisme spatial. Suite au crash de son avion suborbital en 2014, l’entreprise a construit un nouvel exemplaire du SpaceShipTwo. Baptisé Unity, le véhicule a été dévoilé en grande pompe, comme on peut le voir au cours de cette vidéo. 

Virgin Galatic, la firme du milliardaire Richard Branson fondée en 2004, approche enfin de sa phase opérationnelle, à savoir emmener des touristes pendant quelques minutes à la frontière de l'espace pour leur donner l'expérience de voir la Terre de là-haut et d'apprécier la sensation d'impesanteur qui va avec.

Le long développement de l'entreprise, qui a coûté la vie à 4 personnes, s'était conclu sur le premier vol touristique avec Richard Branson lui-même à bord l'été dernier. Pas de clients cependant à bord, mais des employés de l'entreprise. À la suite de ce vol, qui est sorti de son espace aérien, la FAA a interdit de nouveaux vols de tests, et la campagne de certification n'est toujours pas terminée.

Pas grave pour Virgin Galactic qui a désormais ouvert les réservations de vol à ses clients via son site internet, mais aussi aux recherches scientifiques qui veulent profiter de la micropesanteur, tout comme le font les vols AirZéroG à bord de l'Airbus A310.

Si vous souhaitez vous offrir l'expérience, comptez tout de même près de 400.000 euros. Un billet conséquent, certes bien plus abordable que l'aventure orbitale proposée par Space Adventures ou par SpaceX. Il vous faudra faire preuve de patience : plus de 700 personnes ont déjà fait chauffer la carte bleue, avec quatre touristes par expédition, c'est presque 200 vols qui sont actuellement prévus.

Pas d'informations sur la fréquence de ces vols mais tout porte à croire qu'ils prendront déjà plusieurs années, nous ne parlons pas d'un simple avion ici mais d'un véhicule spatial réutilisable qui devra à chaque vol faire une révision et attendre des autorisations, le tout avec une durée de vie limitée. De plus, un tel nombre de vols ne sera pas sans alimenter les critiques de la communauté scientifique concernant l'impact écologique de cette activité qui est plus importante que celle de son concurrent Blue Origin.

Si, à tout hasard, vous n'êtes pas millionnaire, vous pouvez vous retranchez sur l'expérience française du vol AirZeroG pour 6.000 euros ; l'expérience d'apesanteur est par définition strictement identique, si ce n'est elle qu'elle est plus longue. Seule la vue, évidemment, ne diffère pas tellement de celle d'un vol d'avion classique, sur ce point, rien ne pourra rivaliser avec un vol spatial : voir la Terre vue d'en haut et contempler sa grandeur et sa valeur est bien quelque chose qui fera heureusement toujours rêver.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !