Confinement : des léopards aux portes d’Islamabad

Classé sous :Léopard , Confinement , parc national de Margalla Hills

À Islamabad (Pakistan), le parc national de Margalla Hills abrite quelque 38 espèces de mammifères, plus de 350 espèces d'oiseaux et 34 espèces de reptiles. Et des gardes forestiers de ce parc signalent une forte augmentation du nombre d'animaux vus déambulant paisiblement dans le parc depuis le début du confinement imposé par la crise du coronavirus au mois de mars dernier.

Des léopards ont notamment été surpris par des appareils à déclenchement automatique installés dans le parc, le long des sentiers. Eux qui préfèrent habituellement vivre cachés.

Les mêmes appareils ont également filmé des chacals étonnamment curieux et des sangliers boueux.

Les gardes forestiers, libérés de leurs obligations envers le public et donc totalement focalisés sur la nature depuis le début du confinement, ont aussi noté la présence d'autres espèces plus discrètes. Des papillons, par exemple, qui n'avaient jamais été signalés plus tôt sur le périmètre du parc.

Des appareils à déclenchement automatique ont surpris des léopards errant sur les sentiers du parc national de Margalla Hills (Pakistan). © Islamabad Wildlife Management Board