Un très rare léopard fraise photographié en Afrique du Sud

Classé sous :Léopard , léopard rose , animal rare

Un léopard tacheté de rose a été photographié fin juillet en plein festin dans la réserve de Thaba Tholo au nord-est de l'Afrique du Sud. Il avait été aperçu à plusieurs reprises par le propriétaire de la réserve, Alan Watson, sans que ce dernier réussisse à l'immortaliser. « C'est un animal incroyablement furtif avec un camouflage parfait, assure le responsable. Quand il est caché dans les hautes herbes, il est pratiquement impossible de le voir. » Mais lorsqu'une girafe est décédée dans la réserve à la suite d'un orage, il a décidé de la découper pour attirer les prédateurs et fixé une caméra dans les arbres. Bingo : fin juillet, le léopard a enfin montré le bout de son nez.

Les photos du léopard rose ont été publiées sur le compte Facebook du Black Leopard Mountain Lodge, un campement touristique situé dans la réserve de Thaba Tholo en Afrique du Sud. © Black Leopard Mountain Lodge, Facebook

Le léopard est normalement de couleur fauve tachetée de noir. L'étrange couleur rose pâle des taches de celui-ci serait due à une mutation génétique appelée érythrisme, qui conduit à une surproduction de pigments rouges par rapport aux pigments noirs. Cette mutation est extrêmement rare chez les carnivores, même si on la rencontre parfois chez les ratons laveurs, les blaireaux et les coyotes. Le léopard noir ou panthère noire, atteint de mélanisme, est lui beaucoup plus courant.

L'existence du léopard rose (aussi surnommé « léopard fraise ») a été révélée seulement en 2012, lorsqu'il a été photographié dans la réserve de Madikwe Game en bordure du Botswana, à 300 km de là. Un autre spécimen a été tué il y a quelques années par une voiture près de Lydenburg, une localité à proximité de la réserve d'Alan Watson. Ce dernier assure avoir vu un deuxième individu rôdant dans la réserve, même s'il n'a pas encore réussi à le photographier. « Ce pourrait être les deux seuls léopards roses vivant dans la nature, estime-t-il, même si j'espère bien sûr qu'il y en ait d'autres. »

La couleur rose des taches de ce léopard serait due à une mutation génétique extrêmement rare appelée érythrisme. © Black Leopard Mountain Lodge, Facebook